Johnny Hallyday : un an après sa mort, une famille plus déchirée que jamais

People
UN AN PLUS TARD - Le 5 décembre dernier, la France apprenait la disparition de Johnny Hallyday à l’âge de 74 ans. Depuis, sa famille s’est divisée en deux clans qui s’affrontent devant les tribunaux et dans les médias. Et ça ne fait sans doute que commencer….

Une déclaration de guerre. Voilà comment, d’après son entourage, Laeticia Hallyday a vécu la demande de Laura Smet et David Hallyday de suspendre les royalties générés par les ventes de l’album "Mon pays c’est l’amour". Si le tribunal de grande instance de Paris doit rendre sa décision le 18 décembre prochain, on ne voit pas comment la veuve et les enfants aînés du rockeur pourraient un jour s’asseoir autour d’une table. 


Depuis que Johnny Hallyday est décédé, le 5 décembre dernier à l'âge de 74 ans, ceux qu’il a aimés n’en finissent plus de se déchirer. De bataille judiciaire en règlements de compte dans la presse, d’album posthume en chanson coup-de-poing, deux clans s’affrontent devant et derrière les caméras, sans qu’on sache très bien qui finira par l’emporter…

Laeticia Hallyday

Sa tournée promo pour la sortie "Mon pays c’est l’amour" n’a pas fait changer d’avis ses détracteurs. Mais elle a donné l’occasion à la veuve de Johnny de s’expliquer. Et de dire ce qu’elle pense de la bataille judiciaire avec Laura et David. "Il y a beaucoup de haine, de mépris, d'humiliations. Des mensonges qui nous font mal", dira-t-elle à Anne-Claire Coudray sur TF1. "Ça a été tellement violent pour Jade, Joy et moi d'être assignées". 


Aujourd’hui rentrée aux Etats-Unis, Laeticia ne semble pas pressée de se réconcilier avec les aînés de son mari. Le succès de l’album posthume, vendu à plus d’1 million d’exemplaires, devait lui assurer de belles rentrées financières. Mais la demande de gel des royalties formulée par David et Laura pourrait tout remettre en question. Sans parler d’un éventuel procès sur l’héritage "californien" de son mari…

David Hallyday

Silencieux de longs mois durant, le fils aîné du chanteur a décidé de se livrer en musique. Ecrit au printemps dernier, l’album "J’ai quelque chose à vous dire" paraîtra le 7 décembre. Après Ma dernière lettre, qui  bénéficie d’un clip réalisé par Laura Smet, le chanteur a dévoilé il  y a quelques jours "Eternel", un deuxième single dans laquelle il semble mettre en musique sa colère à l’encontre de Laeticia. Et pour cause…


Dans une interview accordée il y a quelques semaines à "Sept à Huit", David Hallyday reprochait à la dernière épouse de Johnny de ne pas l’avoir laissé voir son père dans la maison de Marnes-la-Coquette : "J’ai passé la journée à attendre de pouvoir entrer dans son bureau, où il était hospitalisé. Et je n’ai pas pu le faire".

Sylvie Vartan

Elle est, sans surprise, du côté de son fils David depuis le début de la bataille judiciaire. Celle qui a formé avec Johnny l’un des plus beaux couples de la chanson française vient de publier "Avec toi", un album sur lequel elle reprend les plus grands tubes du Taulier. Manière d’immortaliser un peu plus un passé glorieux, quitte à être taxée d’opportunisme. 


"Ça ne me ressemble pas", répond-elle ce mardi dans une interview accordée au Parisien. "Sinon, il y a longtemps que j’aurais profité de Johnny, de sa carrière. J’ai fait la mienne sans lui. On a passé 20 ans ensemble et 40 autres chacun de notre côté. Ce que l’on a partagé, personne ne pourra nous l’enlever." Pas question, en revanche, de jeter une oreille à "Mon pays c’est l’amour". "Je pensais le faire, mais plus ça va, plus je me dis que je ne le ferai pas."

Laura Smet

C’est elle qui a lancé la bataille judiciaire et médiatique contre Laeticia en envoyant à l'AFP une lettre retentissante, adressée à son père qui l’a exclue – comme son frère David – de son dernier testament. Si elle s’est exprimée à plusieurs reprises dans la presse écrite ces derniers mois, la jeune femme refuse d’entrer dans le détail d’une procédure qui pourrait s’éterniser encore de longs mois.


Pendant que ses avocats bataillent contre ceux de Laeticia, c’est à sa nouvelle carrière qu’elle entend se consacrer. Après un court-métrage dans lequel elle a fait tourner sa mère, Nathalie Baye, Laura s’est mise à l’écriture de son premier film. Elle a également réalisé le clip de "Ma dernière lettre", le single de David, dans lequel Johnny se réincarne en loup aux yeux bleus. Côté privé, enfin, elle a épousé le week-dernier son compagnon Raphaël, lors d’une cérémonie discrète à Paris.

Nathalie Baye

Plus discrète que Sylvie Vartan, l’actrice refuse de s’exprimer en interview sur l’affaire du testament. Mais elle a clairement pris la défense de David et de sa fille Laura dans une lettre publiée au printemps dernier dans Le Figaro. "Malheureusement, les aînés étaient les bêtes noires de leur belle-mère", écrivait-elle. 


"Il y avait l’apparence, photos familiales à l’appui, mais la réalité était beaucoup moins gracieuse. Johnny lâchait prise, seules la musique et la scène le faisaient tenir. C’était un homme épuisé, très seul malgré le monde autour de lui, il dégageait depuis longtemps beaucoup de tristesse." La faute à qui ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter