Salles de spectacle, rue... lycée : ces lieux publics en passe d'être renommés Johnny Hallyday

EMPREINTE - Alors que le Conseil de Paris a acté le principe de donner le nom de Johnny Hallyday à un lieu public de la capitale, d'autres villes en France ont décidé de rendre hommage au chanteur en renommant des lieux publics à son nom ou en exprimant la volonté de le faire très rapidement. Comme à Nancy ou encore dans la région Sud.

Mercredi 13 décembre, une semaine après la mort de l’icône du rock français Johnny Hallyday, le Conseil de Paris a acté le principe de donner le nom du rockeur à un lieu de la capitale. Si le lieu en question reste encore à déterminer, notamment avec la famille du défunt, d’autres villes ont décidé de prendre les devants et de rendre hommage au chanteur en renommant en son nom plusieurs lieux publics.

Le Palais Nikaia de Nice rebaptisé le 1er juillet 2018

Ce fut l'une des premières villes à prendre cette initiative, après le décès due l'idole, à l'âge de 74 ans. La ville de Nice a décidé, à sa manière, de rebaptiser le palais Nikaia en Palais Nikaia-Johnny Hallyday. Lors de sa tournée intitulée "Rester vivant" en 2015, l'idole des jeunes s'était produit dans cette salle de concert niçoise d'une capacité de 9000 places. 


Cette proposition, venue du maire de la ville, Christian Estrosi, a par la suite été validée par le conseil municipal. "Considérant le décès de Johnny Hallyday, légende de la scène française, survenu le 6 décembre, il est proposé de renommer la salle de spectacles palais Nikaia : Nikaia-Johnny Hallyday", indiquait la délibération votée le 8 décembre dernier. Si le changement de nom a bel et bien été acté, il sera effectif à partir du 1er juillet 2018.

Un lycée provençal renommé "Johnny Hallyday" ?

Le 15 décembre dernier, le président Les Républicains de la région Sud, anciennement appelée Provence-Alpes-Côte d’Azur, a annoncé son intention de renommer un lycée provençal en l'honneur de Johnny Hallyday, alors qu’un autre pourrait prendre le nom de Jean d’Ormesson. Sur Twitter, Renaud Muselier explique, par cette action, vouloir "graver leur héritage dans le marbre" et s’assurer que "leur œuvre sera partagée de génération en génération". Très attaché à la région, Johnny Hallyday disposait d'une villa à Ramatuelle, la Lorada, dans laquelle il a vécu une dizaine d'années avant de la vendre.

En vidéo

Adieu Johnny Hallyday : l'émouvant hommage populaire en 5 minutes

Une rue à son nom dans l'Isère

C'est un cas pour le moins particulier. A Charvieu-Chavagneux, dans l'Isère, une rue porte depuis depuis juin 2013 le nom du chanteur, la municipalité n'ayant pas attendu la mort du rockeur pour saluer son parcours, à l'instar de Charles Aznavour, qui dispose également d'une rue à son nom. Seulement, quelques heures après le décès du chanteur, cinq panneaux portant son nom ont été dérobés, contraignant le maire de Charvieu-Chavagneux à commander de nouveaux panneaux.

Le Zénith de Nancy bientôt "Zénith Johnny Hallyday" ?

Après le Palais Nikaia et avant peut-être une grande salle parisienne, un autre lieu public consacré à la production de spectacles pourrait prendre le nom de la plus grande star française. En effet, dans un courrier adressé au président de la métropole de Nancy, André Rossinot, les maires de Nancy, Laurent Hénart, et de Maxéville, Christophe Choserot, ont annoncé leur volonté de renommer le Zénith Grand Nancy en Zénith Johnny Hallyday. 


Dans cette lettre, ils indiquent que "le nom de Johnny Hallyday est devenu le label référence de la culture populaire dont nous devons, en tant qu'élus, préserver et encourager l'expression". Selon France Bleu Sud Lorraine, la décision devrait être prise lors du prochain conseil de métropole. Pour rappel, le chanteur disparu le 6 décembre dernier est monté à deux reprises sur la scène du Zénith Grand Nancy, en 2012 et 2016.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Johnny Hallyday : la mort d'un géant

Plus d'articles

Sur le même sujet