Johnny Hallyday s'avoue "déçu par Nicolas Sarkozy"

People

RETOURNEMENT - A quelques jours de la sortie de son nouvel album, Johnny Hallyday continue de s'épancher dans la presse. Et officialise le désintérêt pour les idées politiques de son ami de 20 ans Nicolas Sarkozy.

Johnny Hallyday boude Nicolas Sarkozy. Le chanteur a accordé une longue interview au magazine Le Point dans lequel il revient sur sa longue amitié avec l'ancien chef de l'Etat. "Je ne crois plus trop en Sarkozy, lâche le septuagénaire. Comme beaucoup de gens, il m'a déçu. Il ne propose rien de nouveau. C'est quelqu'un que j'aime beaucoup personnellement mais je ne crois pas en la politique d'aujourd'hui. Il faudrait que quelqu'un arrive... Pompidou était formidable !"

"Il aurait été socialiste, ça aurait été mon pote"

Les deux hommes se connaissent depuis près de 20 ans. Nicolas Sarkozy a prononcé un discours lors du mariage de Johnny avec Laeticia en 1996. "Nicolas est un ami. C'est un type bien. Un homme que j'aime en dehors de son appartenance politique, déclarait l'artiste il y a quelques années. Il aurait été socialiste, ça aurait été mon pote aussi."

L'interprète de "Noir, c'est noir" avait d'ailleurs soutenu le candidat de l'UMP à l'élection présidentielle de 2007 avant de le rejoindre au restaurant Le Fouquet's après sa victoire. Cinq ans plus tard, Johnny Hallyday avait commencé à exprimer des doutes au sujet de Nicolas Sarkozy. "Je ne sais pas pour qui je vais voter", confiait-il alors à Aujourd'hui en France, arguant que l'amitié ne devait pas primer sur l'intérêt du pays.

Lire et commenter