Justin Bieber : à peine sorti de la messe, il renverse un paparazzi

People
DirectLCI
OH MY GOD - Il n'aura pas fallu attendre bien longtemps avant de le voir revenir dans les pages faits divers. Et c'est la faute à pas de chance cette fois-ci, comme le montre les images publiées par TMZ, ce mercredi soir. L'accident du Canadien, qui quittait une église de Beverly Hills au volant d'un énorme pick-up noir, a été filmé sous tous les angles par les collègues de la victime qui ne souffre que de blessures mineures.

Dieu lui a donné la foi mais de toute évidence pas le bon chemin vers la pédale de frein. Justin Bieber, au repos depuis l'arrêt de sa tournée mondiale, a passé un sale quart d'heure au volant de sa voiture mercredi soir. Et, pas de chance pour lui, la séquence a été immortalisée par la masse de paparazzi qui le suit presque 24h/24. Le Canadien sortait à peine de la messe au Saban Theater, à Beverly Hills, et avait donc sans doute un peu la tête ailleurs au moment de prendre la route.


Le Biebs monte dans le véhicule - un énorme pick-up noir - sous les crépitements des flashs, allume le moteur et démarre. Avant, même pas deux mètres plus loin, de percuter l'un des photographes présents. TMZ , qui diffuse la scène en intégralité, s'amuse même à faire un ralenti. En bon samaritain, Justin Bieber vient prendre des nouvelles du blessé qui reste au sol en se tordant de douleur. Alors que ses collègues continuent à filmer. "Est-ce qu'on pourrait avoir un peu d'espace, s'il vous plaît ?" leur demande-t-il à plusieurs reprises.

"Vous avez assez d'images avec ça ? C'est fou", lâche-t-il à un paparazzo qui ne perd pas le Nord et lui demande de "poser un peu plus". Il faut dire que les images de Bieber en mauvaise posture s'arrachent à prix d'or. Surtout qu'il n'avait pas commis d'impair depuis un moment. Interrogé par la police, le jeune homme de 23 ans ne sera pas poursuivi et va pouvoir reprendre une activité normale. Comme les journalistes dans l'attente de sa prochaine bêtise.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter