Justin Timberlake raconte (encore) comment Britney Spears a inspiré son plus grand tube

People
DirectLCI
COULISSES - C'est l'histoire d'une rupture qui a donné naissance à l'une des balades pop les plus puissantes de ces dernières années. Dans son autobiographie publiée le 30 octobre, Justin Timberlake revient sur la genèse de "Cry me a river", détaillant un peu plus les conditions d'écriture du morceau qui a lancé sa carrière solo.

Il y parle de sa femme, de son fils et de son ascension en solo. Alors impossible pour Justin Timberlake de passer à côté du récit de la création de "Cry me a river", la chanson qui l'a fait passer du statut de membre de boysband à celui d'icône pop à part entière. Dans Hindsight and all the things I can't see in front of me (Recul et toutes ces choses que je ne peux pas voir devant moi) disponible aux Etats-Unis depuis le 30 octobre, le chanteur américain raconte la genèse d'un morceau qui appartient à la pop culture. Mais aussi aux pages people des magazines.

2002. Justin Timberlake prend son envol hors du groupe NSYNC et voit sa relation avec la chanteuse Britney Spears prendre fin brutalement. La rupture du couple, proie favorite des paparazzi à l'époque, est très mal digérée par le jeune homme âgé alors de 21 ans, qui décide de tout lâcher. En musique. "On m'avait méprisé. On m'avait énervé. Les sentiments que je ressentais étaient si forts que j'ai dû les écrire. J'ai traduit mes sentiments sous une forme que les gens pourraient écouter et dans laquelle ils pourraient se retrouver avec un peu de chance. Les gens m'ont entendu et ils ont compris car on est tous passé par là", écrit-il dans son livre.

Il ne lui faudra que deux heures pour écrire et composer "Cry me a river", poursuit-il. C'est la deuxième fois seulement en 14 ans que Justin Timberlake confirme que sa séparation avec Britney Spears est à l'origine de cette chanson. En 2011, il se souvenait de son premier jour de travail avec son producteur Timbaland. "J'étais au téléphone et ce n'était pas le coup de fil le plus agréable qui soit. Je suis entré en studio et il a vu que j'étais énervé", disait-il dans un documentaire diffusé sur la chaîne E!.

Je lui ai dit de ne pas se prendre la tête et il m'a dit 'Je ne peux pas croire qu'elle m'ait fait ça' Timbaland, producteur de "Cry Me A River", dans une interview en 2011

Timbaland détaillait la suite : "Je lui ai dit de ne pas se prendre la tête et il m'a dit 'Je ne peux pas croire qu'elle m'ait fait ça' et il s'est mis à chanter "'You were my sun...'" Les premières paroles du titre venaient de naître. Le clip qui, sans subtilité aucune, affichait Justin Timberlake en train de prendre sa revanche sur un sosie de l'interprète de "Baby One More Time", avait déjà livré tous les indices dont on avait besoin. Mais Justin Timberlake avait toujours nié.

Depuis, JT a arrêté de pleurer et de l'eau a coulé sous les ponts entre les deux ex-amants terribles. Il y a deux ans, Justin Timberlake et Britney Spears se disaient même prêts à collaborer. Mais depuis, rien. Si ce n'est une vidéo de la chanteuse faisant de la gym au rythme d'une chanson de son ancien petit ami. De quoi doucher les espoirs de nombreux fans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter