Karine Ferri fière de ses "kilos de bonheur" post-grossesse

Karine Ferri fière de ses "kilos de bonheur" post-grossesse

MISE AU POINT – Maman d’un petit Maël depuis avril, la future candidate de "Danse avec les stars" n’a "pas été complexée par [ses] formes de femme enceinte". "Qu’importe si je ne suis pas sortie de la maternité en faisant un 34", assure-t-elle dans une interview à "Télé 7 Jours".

Elle espère "être à la hauteur" du défi qui l’attend. D’ici quelques semaines, Karine Ferri quittera le plateau de The Voice pour celui de Danse avec les stars. Une émission à laquelle elle devait participer déjà  l’an dernier. Mais un bonheur prénommé Maël, né en avril dernier de sa relation avec le footballeur Yoann Gourcuff, a quelque peu bousculé son programme. "Tout a été très clair avec la production : ma préoccupation était que ma grossesse se passe bien. J’étais dans un autre monde. On aurait pu me proposer le meilleur des programmes, ce n’était plus ma priorité", explique-t-elle dans le numéro de Télé 7 Jours de cette semaine.

Sa grossesse, elle l’a vécue comme toutes les autres futures mamans. Au détail près que ses apparitions ont été scrutées, certains critiquant sa prise de poids. Avant et après l’accouchement. Mais l’animatrice n’en a que faire. "Je n’étais pas complexée par mes formes de femme enceinte. Au contraire, j’en étais fière", affirme-t-elle. Elle poursuit : "Et qu’importe si je ne suis pas sortie de la maternité en faisant un 34. Comme je le dis souvent, il me reste des kilos de bonheur, et alors ?"

Heureuse de vous annoncer ma participation . Bisous @tele7jours. A très vite . Merci pour tous vos messages ❤️💃🏻 @dals_tf1

Une photo publiée par Karine Ferri (@karineferri) le

"Et alors ?", c’est aussi ce qu’a récemment affirmé Anne Hathaway. L’actrice américaine, qui a donné naissance  au petit Jonathan en mars, a elle aussi dénoncé cette pression liée à la perte de ses kilos en trop après sa grossesse. "Il n’y a aucune honte à prendre du poids pendant une grossesse (et dans n’importe quelle situation). Il n’y a aucune honte si cela prend plus de temps que ce que vous pensiez pour perdre ce poids (si vous voulez le perdre)", a-t-elle écrit sur Instagram.  Sa photo ? Celle d’un jean qu’elle a dû découper pour en faire un short, car ses shorts n'étaient plus adaptés à ses cuisses. A bon entendeur…

There is no shame in gaining weight during pregnancy (or ever). There is no shame if it takes longer than you think it will to lose the weight (if you want to lose it at all). There is no shame in finally breaking down and making your own jean shorts because last summer's are just too dang short for this summer's thighs. Bodies change. Bodies grow. Bodies shrink. It's all love (don't let anyone tell you otherwise.) Peace xx #noshame #lovewhatyouhavebeengiven

Une photo publiée par Anne Hathaway (@annehathaway) le

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.