Kate et William à Paris ce vendredi : entre eux et la France, c'est "Je t'aime moi non plus"

People
DirectLCI
TU VEUX OU TU VEUX PAS ? – Le couple princier est attendu à Paris les 17 et 18 mars pour une visite officielle de deux jours. Une première pour ceux qui entretiennent une relation toute particulière avec l’Hexagone, entre bons et (très) mauvais souvenirs.

Le déplacement d’Elizabeth II dans la capitale il y a trois ans avait attiré les curieux. Ils devraient être bien plus nombreux ce week-end. Car Paris s’apprête à dérouler le tapis rouge aux plus populaires des membres de la famille royale. Pendant deux jours, Kate Middleton et le prince William iront à la rencontre des Parisiens, avant d’assister au match de rugby opposant le XV de France au Pays de Galles au Stade de France. Il s’agit de leur première visite officielle à Paris. L’occasion pour LCI de revenir sur une relation avec la France que les Anglo-Saxons qualifieraient de "bittersweet", "douce-amère". Faite de hauts et de bas.

De rares obligations officielles

Cinq en 65 ans. C’est le nombre de voyages officiels effectués en France par la reine Elizabeth II depuis son accession au trône. Un peu "peanuts" quand on sait qu’elle a fait l’équivalent de 42 fois le tour de la terre. Kate et William, auréolés du titre de duchesse et duc de Cambridge, ont traversé la Manche plus souvent qu’elle dans un laps de temps moins court. En trois ans, les parents du prince George et de la princesse Charlotte auront eu la joie de dire "bonjouuur" trois fois. En juin 2014, le couple princier se rend en Normandie pour célébrer le 70e anniversaire du Débarquement. Deux ans plus tard, c’est flanqués du prince Harry qu’ils viennent à Amiens commémorer la bataille de la Somme. Le trio se voit contraint de dormir à la préfecture de la ville après avoir vu un hôtel de luxe, déjà complet, refuser de les accueillir. Pas de passe-droit pour la royauté. 

Vacances, j’oublie tout

Si les pays du Commonwealth restent la destination prioritaire pour leurs obligations professionnelles, la France tient la corde dans la catégorie "lieu où les Cambridge préfèrent passer leurs vacances". Hormis les îles Moustiques, dans les Caraïbes, où la famille royale a l’habitude de prendre du bon temps, Kate et William aiment à se reposer dans l’Hexagone. Jeunes mariés en 2012, ils avaient ainsi opté pour la Provence. Mais la séance de bronzage topless de la jeune femme avait fini en couverture des magazines (le détail, dans le paragraphe ci-dessous). L’été dernier, le duc, la duchesse et leurs enfants ont posé leurs valises dans le Sud-Ouest, visitant Biarritz et le Gers, quelques mois après avoir profité des pistes de la très huppée station de Courchevel.

Au tribunal

Peu après la publication des photos seins nues de la duchesse, la famille royale contre-attaque et porte plainte. Six personnes doivent comparaître devant le tribunal en mai prochain. C’est la première fois, depuis le décès de Lady Di il y a 20 ans, que la presse a franchi la ligne rouge établie par Buckingham. C’est en France également que la princesse de Galles, mère du prince William, a trouvé la mort le 31 août 1997. Depuis, il n’était plus revenu à Paris.

En vidéo

Le Petit Q : Prince William et Kate, leur famille en or

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter