En procès avec Katy Perry, une nonne meurt en plein tribunal

En procès avec Katy Perry, une nonne meurt en plein tribunal

People
DirectLCI
DRAME - Elle faisait partie de celles qui refusent de céder leur couvent à la chanteuse, entraînant une bataille judiciaire longue de plusieurs années. Soeur Catherine Rose, 89 ans, est décédée vendredi, peu après avoir fait un malaise lors d'une audience à Los Angeles.

Des pages justice aux pages faits divers. La bataille judiciaire que se livrent la chanteuse Katy Perry et des nonnes de Los Angeles depuis plusieurs années a pris un tournant tragique, vendredi, avec la mort de l'une d'elles. Soeur Catherine Rose "s'est effondrée en pleine audience" au tribunal de Los Angeles, rapportent les médias locaux. Agée de 89 ans, elle est décédée peu après. 

"Repose avec les anges, notre plus précieux trésor", peut-on lire sur le site "Stand with the sisters", "soutenez les soeurs", sur lequel les nonnes expliquent tout de leur conflit avec la chanteuse. Point-clé ? La vente du couvent de Los Feliz, en Californie, que la chanteuse souhaite acquérir depuis trois ans. Cette bâtisse de style médiéval, construite en 1927 sur les hauteurs de Santa Monica, a accueilli dès les années 1960 les sœurs de l’ordre du "Très Sacré et Immaculé Cœur de la Vierge Marie Bénie". Après l'annonce de sa fermeture, en 2001, les religieuses ont progressivement déserté les lieux. 

Katy Perry, s'il vous plaît arrêtez. Tout ça ne fait rien de bon, cela fait du mal à beaucoup de gensSoeur Catherine Rose sur Fox 11, quelques heures avant sa mort

Mais deux d'entre elles refusent de vendre le bien à l'interprète de "I Kissed a girl", contrairement à l'archidiocèse de Los Angeles, qui l'a cédé à la chanteuse pour 10 millions de dollars. Les soeurs avaient, elles, préféré passer une transaction avec Dana Hollister, propriétaire de plusieurs restaurants dans la ville. Katy Perry et l'archidiocèse avaient alors porté plainte pour dénoncer les tentatives "frauduleuses" de la femme d'affaires pour convaincre les deux nonnes d'accepter sa proposition. A l'automne dernier, la justice a estimé que Dana Hollister avait interféré dans la vente à Katy Perry et donné raison à la chanteuse.

En vidéo

Katy Perry s'adresse à ses fans

Mais les soeurs Catherine Rose et Rita Callanan ne comptaient pas en rester là et souhaitaient porter l'affaire au Vatican. "Nous avons un accord avec Rome. C'est écrit et cela dit qu'en cas de conflit, tout doit être réglé à Rome", affirmait vendredi à Fox News soeur Rita. Soeur Catherine Rose avait, elle, choisi de s'adresser directement à la chanteuse : "Katy Perry, s'il vous plaît arrêtez. Tout ça ne fait rien de bon, cela fait du mal à beaucoup de gens".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter