Katy Perry : ses chaussures retirées des rayons face aux accusations de "blackface"

Katy Perry : ses chaussures retirées des rayons face aux accusations de "blackface"
People
DirectLCI
TOUT DOIT DISPARAÎTRE - Deux paires de la marque de la chanteuse sont au cœur d'une polémique aux Etats-Unis pour leurs motifs rappelant l'imagerie raciste. Deux enseignes ont déjà supprimé les produits en question de leur site de vente en ligne, rapporte TMZ.

Vous ne le saviez peut-être mais oui, Katy Perry joue aussi les gravures de mode quand elle n'est pas sur scène. La chanteuse a lancé sa propre ligne de chaussures qu'elle "dessine à 100%", précise le site de la marque sobrement appelée "Katy Perry". Sa petite entreprise, qui ne connaissait jusque ici pas la crise, en traverse une d'ampleur outre-Atlantique. 


Les modèles de la discorde ? Une paire de mules et une autre de sandales, surmontées de gros yeux, d'un triangle symbolisant un large nez et de lèvres charnues rouges. Autant d'éléments qui, sur les souliers noirs - mais les deux modèles existent aussi en beige -, rappellent le "blackface", ce maquillage que s'appliquaient les artistes blancs pour moquer les esclaves noirs.

Prada et Gucci également taxés de racisme

Une imagerie raciste rapidement dénoncée sur les réseaux sociaux, ce qui a poussé la marque à agir. Et à arrêter la vente de ces deux modèles. Ces designs n'ont jamais eu l'intention d'être offensant, précise à TMZ une source proche de la chanteuse qui a annoncé le retrait de ces chaussures des magasins "par respect et sensibilité". Sur le site de la marque, plus aucune trace de ces pantoufles. Idem chez Dillards et chez Walmart.  

Katy Perry n'a pas directement réagi à la polémique qui intervient après deux autres scandales quasi identiques. Ces derniers mois, les marques italiennes Dolce & Gabbana, Prada et plus récemment Gucci ont présenté leurs excuses après avoir été accusé de racisme. Les deux derniers pour des figurines et un pull rappelant le "blackface".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter