Kevin Spacey fait une apparition surprise à son procès pour l'agression sexuelle présumée d'un jeune de 18 ans

People

Toute L'info sur

Kevin Spacey, un autre scandale sexuel à Hollywood

SURPRISE - L'acteur de 59 ans, qui n'était pas prié de se rendre à une audience, était quand même présent, explique The Guardian.

C'est vêtu d'un costume gris et de lunettes noires que Kevin Spacey a créé la surprise ce lundi 3 juin en se rendant à son procès devant le tribunal de district de Nantucket (Massachussetts), rapporte le Guardian. Une surprise parce que la présence de l'acteur n'était pas réellement nécessaire ce lundi matin, lui qui est accusé d'agression sexuelle sur un jeune homme de 18 ans. D'autant plus qu'il n'avait pas assisté aux précédents débats, excepté une courte apparition à la barre en janvier dernier.

L'ancienne vedette de House of Cards, qui a plaidé "non coupable" dans cette affaire s'est assise à une table en compagnie de ses avocats qui se sont chargés d'attaquer le plaignant et la tenue de l'enquête. Son avocat principal, Alan Jackson, a accusé notamment le jeune homme d'avoir sciemment supprimé des messages tenant à prouver l'innocence de son client. Il aurait en effet effacé des messages envoyés avec sa petite amie de l'époque et des captures d'écran de leurs conversations.

Lire aussi

Il risque deux ans de prison

Alan Jackson a ensuite déclaré que l'affaire était tout bonnement "ridicule". L'avocat a demandé aux procureurs de lui remettre une copie "complète et inchangée" des messages du plaignant, ce à quoi ils ont répondu qu'ils n'avaient eu accès, en aucun cas, aux données du téléphone. Il les a accusés par la suite d'avoir menti.

Dans cette affaire, le plaignant confie avoir été touché plusieurs fois "de manière inappropriée" dans un restaurant-bar par l'acteur oscarisé. Les avocats de Kevin Spacey accusent le jeune homme de mentir afin de récupérer de l'argent en menant une action au civil.

S'il est reconnu coupable, il risque deux ans et demi de prison. Les avocats ont réitéré leur demande d'un procès d'ici l'été, parce que leur client "souffre" de cette situation. Mais, il n'aura pas lieu avant l'automne, lui a-t-on rétorqué. Ce n'est pas la première affaire pour le comédien. Il avait été accusé en octobre 2017, par l'acteur Anthony Rapp, d'avoir tenté de l'abuser sexuellement alors qu'il n'était âgé de seulement 14 ans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter