Kristen Stewart exhume des tweets gênants : "Donald Trump était obsédé par moi"

People

MESSAGES ARCHIVÉS - Dans une série de tweets, Donald Trump accusait l’actrice américaine d’infidélité et pressait son ex-petit ami Robert Pattinson de la quitter au plus vite.

Kristen Stewart n'est pas fan de Donald Trump. Alors pour exprimer son sentiment sur le nouveau président tout juste investi, l'actrice a exhumé quelques vieux messages. "Il y a quelques années, Donald Trump était furieux contre moi, il était complètement obsédé par moi (…) c’était totalement dingue", a lâché Kristen Stewart dans une interview vidéo publiée par Variety vendredi 20 janvier. Et pour cause, la journaliste fait référence au bashing subi par l’actrice de 26 ans en 2012.

Durant cet été-là, des photos publiées par US Weekly montraient la vedette de Twilight en compagnie du réalisateur Rupert Sanders, avec lequel elle venait de tourner Blanche-Neige et le Chasseur. Très vite, Kristen Stewart, en couple avec Robert Pattinson depuis 2009, avait été contrainte de confirmer les rumeurs d’infidélité et de s’excuser auprès de son compagnon. Dès lors, elle était devenue la bête noire des tabloids anglo-saxons jusqu'à sa rupture avec l'acteur en 2013.

Elle l'a trompé comme une chienne !- Donald Trump

Donald Trump a vite rejoint le groupe des détracteurs de l’actrice en publiant une dizaine de tweets incendiaires en octobre et novembre 2012 : 

"Robert Pattinson ne devrait pas récupérer Kristen Stewart. Elle l’a trompé comme une chienne et elle va recommencer – il suffit de regarder. Il peut trouver bien mieux !", écrivait-il dans un premier post. 

"Tout le monde sait que j’ai raison sur le fait que Robert Pattinson doit jeter Kristen Stewart. Dans quelques années, il me remerciera. Sois intelligent, Robert", continuait-il cinq jours plus tard. 

"Tellement de tweets et d’histoires sur Stewart/Pattinson. Ce n’est pas  grave : leur relation ne sera plus jamais la même. Elle est définitivement détruite." 

"Après la sortie de Twilight vendredi, j’espère que Robert Pattison ne sera pas vu en public avec Kristen – elle va encore le tromper !"

L'affaire pourrait tout à fait se reproduire. Devant ses partisans, Donald Trump a expliqué vendredi qu'il n'avait pas l'intention de s'arrêter d'utiliser Twitter, bien au contraire. 

En vidéo

Donald Trump passe à l'attaque, dès son premier jour

Voir aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter