Kylie Jenner pose dans un fauteuil roulant, la provocation de trop ?

Kylie Jenner pose dans un fauteuil roulant, la provocation de trop ?

DirectLCI
BAD BUZZ - Kylie Jenner n'est pas à une provocation près, mais la dernière en date à soulever la colère de nombreux internautes et associations : la demi soeur de Kim Kardashian pose en sex doll dans un fauteuil roulant pour le magazine "Interview".

Chez les Jenner-Kardashian, on a un don pour créer le buzz et la polémique. La petite dernière du clan, Kylie Jenner, en sait quelque chose. Lundi, le magazine Interview a mis en ligne une série de photos dans laquelle l'adolescente de 18 ans pose en tenue SM devant l'objectif de Steven Klein (connu dans le milieu pour ses clichés provocateurs voire douteux). Bondage, latex, maquillage outrancier : Kylie Jenner se transforme en sex doll. Et c'est déjà gênant.

Mais, parmi les trois couvertures du magazine américain, il y en a une qui passe encore moins : Kylie Jenner, toute vêtue de latex et cuir est assise dans un fauteuil roulant. Une mise en scène que beaucoup d'internautes et d'associations trouvent choquant et déplacé. Emily Smith Beitiks de l'Institut pour le handicap de San Francisco a réagi sur CNN  : "les personnes avec un handicap sont déjà perçues comme vulnérables et ces photos ne font que renforcer cette impression".

Pour Interview, aucun problème, c'est juste de l'art

Quelques années auparavant, Lady Gaga avait reçu des critiques similaires après avoir fait un show en fauteuil roulant. Mais, pour l'avocate, ces photos sont pires car "l'objectif était littéralement de la faire ressembler à une poupée sexuelle, et ce fauteuil roulant est un élément qui affiche la passivité".

Sur Twitter, Interview et Kylie Jenner sont aussi sous le feu des critiques. Une internaute s'insurge : "quand je suis dans mon fauteuil roulant personne n'ose me regarder dans les yeux, mais quand Kylie Jenner est assise dans un fauteuil rouant c'est de la MODE. Suis-je bête", un autre compare le cliché au "black face" : "La photo de Kylie Jenner est dégueulasse. Qui peut penser que poser en imitant une personne handicapée est acceptable ? C'est aussi mal que de mettre du noir sur le visage pour se faire passer pour un noir".

A LIRE AUSSI >> Le Kylie Jenner Challenge est-il dangereux ?

Pour tenter de calmer la polémique, le magazine a tenu à se justifier : "Chez Interview, nous sommes fiers de notre tradition de travailler avec de grands artistes qui s'autorisent à réaliser leurs visions distinctes", explique un représentant à ET online . "La couverture de Kylie Jenner par Steven Klein fait référence à l'artiste britannique Allen Jones, elle fait partie de cette tradition, plaçant Kylie dans une variété des positions de pouvoir et de contrôle en explorant son image comme un objet d'examen minutieux médiatique énorme".

Ils ajoutent que l'utilisation du fauteuil roulant était seulement à des fins créatifs et assurent que :" notre intention n'était pas certainement d'offenser quelqu'un". Vu comme ça...

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter