L’acteur Cuba Gooding Jr. ("Jerry Maguire") accusé de viol à New York

L’acteur Cuba Gooding Jr. ("Jerry Maguire") accusé de viol à New York
People

JUSTICE – Oscar du second rôle pour sa performance dans "Jerry Maguire", en 1997, Cuba Gooding Jr., 52 ans, fait l’objet d’une plainte pour viol à New York. L'acteur est déjà poursuivi pour attouchements sexuels sur trois femmes, son procès ayant été reporté en raison de la pandémie de coronavirus.

Plus dure sera la chute. Déjà inculpé pour attouchements forcés sur trois femmes, l’acteur américain Cuba Gooding Jr, 52 ans, fait désormais l’objet d’une plainte pour viol, enregistrée auprès du tribunal fédéral de Manhattan, ont annoncé mardi les médias américains. Oscar 1997 du meilleur second rôle pour sa performance de footballeur survolté dans Jerry Maguire aux côtés de Tom Cruise, il est accusé par une femme restée anonyme de l’avoir agressée dans un hôtel à New York, il y a 7 ans.  

Après l'avoir invitée à venir boire un verre, Cuba Gooding Jr. l'aurait faite monter dans sa chambre. La plaignante dit avoir voulu partir lorsque le comédien s’est déshabillé devant elle, mais il l'en aurait empêchée, la poussant sur le lit pour la violer à deux reprises, bien qu'elle n'ait cessé de lui demander d'arrêter. 

Déjà accusé par une vingtaine de femmes

"Notre cliente porte des allégations très graves contre Cuba Gooding Jr. dans la plainte que nous avons enregistrée, elle a hâte d'obtenir justice devant un tribunal", a indiqué à l'AFP Gloria Allred, avocate de la victime présumée, qui réclame des dommages et intérêts d'un montant non précisé. 

"Ces allégations sont fausses et parjures", a affirmé de son côté l'avocat de l'acteur, Mark Jay Heller. "Nous pensons que le dossier sera rejeté". Depuis 2019, une vingtaine de femmes ont accusé Cuba Gooding Jr. d'attouchements forcés ou de harcèlement sexuel. Le comédien, a été inculpé d'agressions sexuelles sur trois des femmes à l'origine de ces accusations.

Lire aussi

Son procès à Manhattan devait débuter en avril, avant d'être reporté sine die pour cause de pandémie de coronavirus. Cette nouvelle affaire vient encore ternir l'image du comédien qui avait encore fait l'unanimité en 2016 pour son interprétation d'O.J. Simpson dans la mini-série American Crime Story. Et dont la carrière a été balayée par de multiples accusations dans le sillage du mouvement #MeToo.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

EN DIRECT - Covid-19 : les Français largement favorables au reconfinement annoncé, selon notre sondage

Reconfinement : crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts "avec des protocoles sanitaires renforcés"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

Reconfinement : dans quelles conditions pourrai-je encore me déplacer ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent