L'actrice Eliza Dushku a été indemnisée pour enterrer des accusations de harcèlement sexuel contre Michael Weatherly

People
#METOO - Alors que débutait l'affaire Weinstein, l'ancienne star de "Buffy contre les vampires" est passée par la case "arrangement à l'amiable" avec la chaîne CBS. Selon le New York Times, l'actrice aurait été poussée vers la sortie de la série "Bull" moyennant finance après s'être plaint du comportement de son héros.

Elle n'a pas souhaité commenter l'affaire. Le nom d'Eliza Dushku était dans tous les médias, vendredi 14 décembre, après la publication d'un article du New York Times révélant qu'elle a été payée par la chaîne CBS pour enterrer des accusations de harcèlement sexuel contre l'acteur Michael Weatherly, à qui elle donnait la réplique dans la série "Bull", énorme carton d'audiences aux Etats-Unis diffusée en France sur M6. Montant de la négociation ? 9,5 millions de dollars, "soit l'équivalent de ce qu'elle aurait gagné en quatre saisons en tant que personnage régulier de la série". 

Un statut qu'elle n'a jamais atteint, son apparition dans le show ayant du coup été limité à trois épisodes. Les faits remontent à mars 2017, raconte le New York Times. Selon le récit du quotidien, après des débuts prometteurs au sein de l'équipe, les remarques déplacées de Michael Weatherly ("NCIS") à l'encontre d'Eliza Dushku se multiplient. On passe des commentaires sur son physique à l'évocation d'un plan à trois, en passant par une blague sur le viol. Quelques mois plus tard, l'actrice de 37 ans racontera en janvier 2018 avoir été agressée sexuellement à l'âge de 12 ans sur le tournage du film de James Cameron "True Lies".

Je suis désolé et je regrette la douleur que j'ai causé à ElizaMichael Weatherly dans un mail au New York Times

Eliza Dushku se plaint, confronte son collègue. Puis voit son personnage tout simplement supprimé alors qu'il était question de prolonger son contrat sur le long terme. Resté confidentiel jusqu'à présent, l'arrangement à l'amiable passé entre l'actrice et la chaîne CBS a été mis au jour dans le cadre d'une large enquête interne ouverte après le départ du PDG Leslie Moonves, accusé de harcèlement sexuel par plusieurs employées. L'accord a été signé en janvier 2018, trois mois après les révélations sur le producteur Harvey Weinstein.

Dans un mail envoyé au New York Times, Michael Weatherly a fait son mea culpa. "Durant le tournage de la série, j'ai fait des blagues pour me moquer de certaines répliques du script. Quand Eliza m'a dit qu'elle n'était pas à l'aise avec ma manière de parler et ma tentative d'humour, j'ai été mortifié de l'avoir offensée et je me suis immédiatement excusé", écrit-il. Et de conclure : "Après avoir réfléchi à la question, je comprends mieux que ce que j'ai dit n'était pas drôle et pas approprié, je suis désolé et je regrette la douleur que j'ai causée à Eliza".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter