L'animateur Vincent Cerutti "En Marche" contre le maire PS du Mans Stéphane Le Foll

People
SURPRISE - Vincent Cerruti a fait une apparition remarquée, jeudi soir au Mans, lors d’une réunion publique organisée par les représentants locaux de LaREM en vue des prochaines municipales. L’ex-animateur de "Danse avec les stars" en a profité pour tacler l’actuel maire du Mans, le socialiste Stéphane Le Foll.

Vincent Cerutti se mouille pour Le Mans en vue des prochaines élections municipales. Et il a déjà choisi son camp. Dans la presse locale, on a appris ce matin que l’animateur avait participé, jeudi soir, à une réunion publique organisée par Aouatef Braber, référente départementale de LaREM, et Damien Pichereau, député de la première circonscription de la Sarthe.


Originaire de la ville, Vincent Cerruti, 38 ans, a pris la parole pour expliquer les raisons de son engagement. "J’ai grandi dans une famille de gauche, j’ai toujours voté à gauche, mais j’ai été très déçu. Et lorsqu’Emmanuel Macron s’est présenté, j’ai cru en lui, en cette idée du progressisme", a-t-expliqué, selon des propos rapportés par la station Sweet F.M. dans un article que l'animateur a retweeté.

Au cours de son intervention, l’ancien présentateur a taclé le socialiste Stéphane Le Foll, désigné maire de la ville après le décès de Jean-Claude Boulard, en juin 2018. "Il n’a pas été choisi par les Manceaux et aurait dû laisser Isabelle Sévère (la première adjointe EELV – ndlr) lui succéder", a-t-il estimé, visiblement très au fait de la politique locale.


Très en verve, Vincent Cerutti a déploré "un sentiment d’insécurité" en centre-ville, réclamé un renforcement des effectifs de police, mais aussi plaidé pour l’ouverture d'une crèche entre les deux lignes de tramway. Autant de sujets pour la future tête de liste  LaREM, que l’animateur assure ne pas briguer.

 "La question ne se pose pas. Je suis adhérent 'En Marche' et au départ je voulais rester anonyme. Je ne suis pas du tout dans cette réflexion. Etre maire d’une ville, c’est un travail à temps plein, et ce n’est pas d’actualité", a-t-il expliqué, sans exclure de figurer sur la liste du parti présidentiel, baptisée "Le Mans On y Gagne".


Ce vendredi, alors que certains médias titraient sur ses envies de politique, Vincent Cerutti a tenu à faire une petite mise au point, dans un message posté sur son compte Twitter. "Les amis, attention il est urgent d’être prudent. Oui je soutiens l’association Le Mans On Y Gagne, je partage les idées bienveillantes de ce rassemblement humaniste et progressiste", écrit-il.

"Mais non je ne me suis pas 'lancé' en politique hier", ajoute celui qui officie actuellement à la radio sur MFM et réside à Paris avec sa compagne Hapsatou Sy. "J’assistais et participais à une rencontre civique dans ma ville de naissance. En tant que citoyen d’honneur et ambassadeur de la ville du Mans je me devais aussi d’être là au regard des regrettables scores réalisés par les extrêmes lors des Européennes."


Le 26 mai dernier, le Rassemblement national est arrivé en tête lors des Européennes dans la Sarthe, avec 26,23%, des suffrages, devant LaRem avec 18,96% et Europe Ecologuie avec 12,49%.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter