L'avocat de Harvey Weinstein se sert des accusations d'agressions contre Asia Argento pour discréditer "Me Too"

People
HOLLYWOOD -Ben Brafman dénonce "l'hypocrisie" de l'actrice italienne qui aurait payé un homme qui l'accusait d'agression sexuelle pour qu'il s'abstienne de la poursuivre en justice. Des révélations qui mettent à mal le mouvement #MeToo, selon ses instigatrices.

L'avocat du producteur de cinéma Harvey Weinstein a dénoncé lundi 20 août "l'hypocrisie" de l'actrice italienne Asia Argento, suite aux révélations du New York Times qui ont réveillé "l'affaire Weinstein" dans les médias. L'actrice, qui accuse Weinstein de l'avoir violée en 1997 à Cannes, figure de proue du mouvement #MeToo est en effet accusée d'avoir versé de l'argent à un homme qu'elle aurait agressé sexuellement. 


Ben Brafman pointe la "duplicité de son comportement" dans un communiqué. Asia Argento avait négocié un accord à l'amiable pour mettre fin à l'assignation en justice du jeune homme, alors qu'elle se "positionnait en première ligne du combat contre M. Weinstein, bien que sa relation sexuelle avec ce dernier eut impliqué deux adultes consentants pendant plus de quatre ans", fait valoir l'avocat.. De quoi "démontrer à tous que les accusations contre M. Weinstein ont été mal vérifiées".

Les gens vont utiliser ces nouvelles pour tenter de discréditer le mouvement "metoo"Tatiana Burke, instigatrice du mouvement "metoo"

Une prise de position qui n'a pas surpris Tarana Burke, instigatrice du mouvement #MeToo, qui prévenait déjà sur Twitter que "les gens [allaient] utiliser ces nouvelles pour tenter de discréditer le mouvement". Elle a demandé aux soutiens et acteurs du mouvement de ne pas se laisser entraîner dans le rôle de "spectateur" vis-à-vis de #MeToo. Rose McGowan, autre accusatrice de Harvey Weinstein, qui écrivait, apprenant la nouvelle, "avoir le cœur brisé", a affiché ses doutes sur le réseau social. "Personne d'entre vous ne connaît la situation et je suis sûre que d'autres choses vont être révélées. Soyez mesurés".


Selon le New York Times, Asia Argento aurait versé 380.000 dollars à Jimmy Bennett,  pour qu'il abandonne son action en justice contre elle, rapporte le New York Times. L'acteur et musicien américain, alors âgé de 17 ans accusait l'actrice de 20 ans son aînée de l'avoir agressé sexuellement dans un hôtel californien en 2013. La police de Los Angeles n'a pas ouvert d'enquête pour l'instant, mais cherche des informations sur l'affaire.

Mis en cause par une centaine de femmes pour des abus sexuels, Harvey Weinstein a été inculpé de viol, d'acte sexuel forcé et de fellation forcée, sur trois femmes différentes. Il plaide non coupable et soutient que toutes ces relations sexuelles étaiçent consenties. En août, Ben Brafman a déposé une demande d'annulation de la procédure. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter