L'instragrameuse iranienne "sosie" d’Angelina Jolie arrêtée pour blasphème en Iran

People

IRAN - Connue sur Instagram pour ses opérations de chirurgie esthétiques réalisées dans l’espoir de ressembler à l’actrice américaine Angelina Jolie, l'instragrameuse Sahar Tabar a été emprisonnée. La jeune femme de 22 ans est sous le coup de plusieurs chefs d’accusation d’ordre moral.

"Version zombie d’Angelina Jolie". C’est le triste surnom donné par des milliers d’internautes à l'instragrameuse iranienne Sahar Tabar, qui n’a pas hésité à transformer drastiquement son corps pour ressembler à son idole américaine. Accusée de "crimes culturels et la corruption morale et sociale", l'influenceuse a été incarcérée dans son pays, a indiqué ce week-end l'agence iranienne Tasnim.

La liste des chefs d’accusation à l’encontre de la jeune femme de 22 ans est longue : blasphème, incitation à la violence, obtention de revenus par des moyens inappropriés ou encore incitation de jeunes à la corruption. Son arrestation a été décidée par le tribunal de Téhéran en charge des questions de mœurs. 

Sahar Tabar a connu la notoriété l’an passé grâce à la publication de photos d’elle post-chirurgie esthétique. Fan incontestable d'Angelina Jolie, elle a souhaité à tout prix lui ressembler à coups de bistouri ou de photoshop...

Plusieurs clichés postés sur Instagram, où elle compte près de 28.000 abonnés,  la montrent ainsi extrêmement retouchée, le visage très émacié, les lèvres pulpeuses et le nez retroussé parfois recouvert d’un pansement, comme on peut le voir chez les habitants de Téhéran qui pratiquent la rhinoplastie, cette opération de chirurgie esthétique étant répandue dans la capitale iranienne. 

Lire aussi

Instagram est le seul réseau social populaire à être disponible en Iran, Facebook, Twitter ou Telegram y étant officiellement interdits.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter