La chanteuse du groupe Mecano condamnée pour fraude fiscale

La chanteuse du groupe Mecano condamnée pour fraude fiscale

People
DirectLCI
JUSTICE - Ana Torroja, la chanteuse du groupe pop espagnol Mecano va devoir verser plus d'un million d'euros au fisc espagnol après avoir reconnu la fraude.

Une fraude avec une forte amende. Après cinq ans de procédure, Ana Torroja, la chanteuse de Mecano, groupe pop espagnol au succès mondial dans les années 1980-90 avec le titre "Une femme avec une femme" a été condamnée pour fraude fiscale, mercredi 9 avril à verser un total de 1,4 million d'euros.

Le montant de la fraude se monte à 796.411. 38 euros, une somme qu'elle devra intégralement rembourser au titre de la responsabilité civile. La chanteuse a reconnu avoir détourné cet argent via des sociétés dans les Antilles néerlandaises, au Pays Bas, au Panama et en Espagne. 

Un compte en banque qui s'allège considérablement 

Cette condamnation, au terme de quatre heures de négociations et 10 minutes de procès, met fin à une procédure judiciaire entamée en 2009. Ana Torroja a par ailleurs, écopé d'une amende de 477.846,82 euros, soit 60% des sommes occultées au fisc pour les trois années concernées (2003, 2006, 2007, ndlr). Elle a également écopé d'une peine de prison de 15 mois mais elle a été convertie en une amende d'environ 9.000 euros et s'est engagée à verser 118.733,49 euros d'impôts sur le revenu pour l'année 2004.

La chanteuse, arrivée au tribunal de Palma de Majorque aux Baléares dans la matinée, avait salué les nombreux journalistes qui l'attendait, mais n'avait fait aucun commentaire. Interrogée par la presse à sa sortie sur ce jugement, elle a répondu: "C'est la seule façon de tourner la page et de continuer ma vie". Avec un compte en banque bien allégé. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter