La chanteuse Sinead O’Connor s’excuse pour ses propos racistes envers les Blancs

People

PARDON - Elle avait choqué les internautes avec des propos qu’elle qualifiait elle-même de racistes à l’égard des Blancs, en novembre 2018. La chanteuse Sinead O’Connor présente aujourd'hui ses excuses, expliquant avoir été choquée par les critiques vis-à-vis de sa conversion à l’Islam.

Sinead O’Connor fait son mea culpa. En novembre 2018, la chanteuse irlandaise de 52 ans, fraîchement convertie à l’Islam, trois ans après une énième tentative de suicide qui l'avait contrainte à reconnaître publiquement ses problèmes pyschologiques, faisait une déclaration choc qui allait embraser les réseaux sociaux.  

"Je suis terriblement désolée. Ce que je m'apprête à dire est si raciste que j'ignorais que mon âme pourrait un jour penser quelque chose de pareil. Mais je ne veux plus jamais passer du temps avec les Blancs (si c'est ainsi que l'on appelle les non-musulmans). Plus jamais, pour n'importe quelle raison que ce soit. Ils sont dégoûtants", écrivait-elle sur Twitter.

Près d’un an plus  tard, l’artiste irlandaise présente ses excuses, dans un nouveau message publié dimanche, toujours sur son compte Twitter. "Concernant les remarques que j'ai faites quand j'étais en colère et malade, sur les Blancs… Elles n'étaient pas vraies à l’époque et ne le sont pas aujourd'hui", y écrit-elle. "J'ai été irritée par l'islamophobie qui s’abattait sur moi. Je m'excuse du mal que j'ai pu causer. C'était un de ces tweets complètement fous qui sortent de Dieu sait où."

Voir aussi

En octobre dernier, Sinead O’Connor avait annoncé sa conversion à l’Islam, dans une vidéo postée sur Instagram, expliquant s'appeler désormais Shuhada’ Davitt. L’aboutissement d’un long cheminement spirituel pour celle qui, après avoir dénoncé les actes pédophiles couverts par le Vatican au début de sa carrière, avait été ordonnée en 1999 prêtre de l’Eglise catholique et apostolique.

Voir aussi

Originaire de Dublin, Sinead O’Connor est devenue une star mondiale en 1990 grâce à sa version de Nothing Compares 2 U, un titre composé par Prince qui figure sur l’album "I Do Not Want What I Haven’t Got", vendu à plus de 7 millions d’exemplaires. Son dernier opus, "I’m not Bossy, I’m the Boss", est paru en 2014.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter