La guerre pour l'héritage de Jean-Luc Delarue continue

La guerre pour l'héritage de Jean-Luc Delarue continue
People

NOUVELLE BATAILLE – Elisabeth Bost demande à la justice l'annulation du mariage entre Jean-Luc Delarue, le père de son enfant Jean, et Anissa Khelifi. L'union avait été célébrée en mai 2012 trois mois avant le décès de l'animateur de ''Ça se discute" des suites d'un cancer. En jeu : un héritage de 22 millions d'euros.

C'est un feuilleton digne de Dynastie. Elisabeth Bost demande à la justice l'annulation du mariage entre Jean-Luc Delarue et Anissa Khelifi, selon des informations du Point. L'hebdomadaire précise que cette requête sera examinée le 9 février prochain par le tribunal de grande instance de Paris.

Jean-Luc Delarue et Anissa Khelifi se sont mariés le 12 mai 2012 à Belle-Ile, une cérémonie à laquelle n'avaient assisté qu'une vingtaine de proches triés sur le volet. L'animateur était déjà très affaibli par ses multiples séances de chimiothérapie pour soigner son cancer de l'estomac et du péritoine. Le 22 août, il avait finalement été emporté par la maladie à l'âge de 48 ans.

L'annulation du testament

Selon Le Point, Elisabeth Bost souhaite également l'annulation du pacs établi entre Jean-Luc Delarue et Anissa Khelifi peu de temps avant leur mariage et surtout l'annulation du testament du patron de Réservoir Prod. Celui-ci a légué la moitié de sa fortune à sa veuve et l'autre à Jean, le fils qu'il a eu avec Elisabeth Bost. En jeu : 22 millions d'euros.

Si sur le papier, le testament paraît équitable, la chroniqueuse de D8 ne l'entend pas de cette oreille car la partie réservée à son fils sera taxée à hauteur de 45% tandis celle laissée au conjoint survivant est exempte de droits de succession.

La suite d'un feuilleton judiciaire

Pour motiver sa demande, Elisabeth Bost assure que Jean-Luc Delarue a été manipulé par sa compagne qui a profité de l'état de faiblesse dans lequel se trouvait l'ex-animateur star de France 2. ''Je trouve cette procédure indigne, misérable et basse'', a, de son côté, déclaré au Point maître Francis Szpiner.

Ce n'est pas la première fois que l'ex-femme de Jean-Luc Delarue s'en prend à celle qui lui a succédé dans le cœur du présentateur. En 2013, Elisabeth Bost avait tenté de poursuivre en diffamation Anissa Delarue pour avoir affirmé dans Paris Match que la mère de Jean avait tenté d'éloigner l'enfant de son père. Mais la justice avait annulé la procédure.

A LIRE AUSSI
>> La procédure à l'encontre d'Anissa Delarue est annulée
>> 3 choses à savoir sur Jean-Luc Delarue

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter