"C’est barbare, cruel, inhumain" : Cristina Cordula se joint au boycott des hôtels du sultanat de Brunei

"C’est barbare, cruel, inhumain" : Cristina Cordula se joint au boycott des hôtels du sultanat de Brunei
People

ENGAGÉE – Inspirée par l’appel lancé par George Clooney, l’animatrice franco-brésilienne Cristina Cordula a décidé de boycotter les hôtels appartenant au sultanat de Brunei, dont le nouveau code pénal punit notamment l’homosexualité de lapidation.

La nouvelle a provoqué une vague d’indignation internationale. Le 3 avril dernier, le sultanat de Brunei annonçait avoir introduit dans son code pénal la peine de mort par lapidation pour punir l’homosexualité et l’adultère. Mais aussi la flagellation publique pour les femmes qui auraient décidé d’avorter, ainsi que l’amputation pour le vol. 

Dénoncé par les Nations Unies et de nombreuses ONG, ce virage radical a poussé l’acteur américain George Clooney, soutenu par le chanteur britannique Elton John, à lancer un appel au boycott de neuf hôtels de luxe détenus par l’Agence d’investissement de Brunei. Parmi eux, deux palaces parisiens, le Meurice, situé rue de Rivoli, et le Plaza Athénée, situé avenue Montaigne.

Lire aussi

Si en France plusieurs associations de lutte contre l’homophobie ont relayé les appels au boycott, les stars hexagonales se sont montrées jusqu’ici très discrètes. C’est finalement l’animatrice franco-brésilienne Cristina Cordula qui a pris position, ce week-end, dans un message posté sur Instagram.

"Je ne pouvais pas laisser cela passer", écrit la présentatrice des "Reines du Shopping" sur M6 à ses abonnés. "Comme vous devez tous le savoir, Brunei a instauré un code pénal qui permettra la flagellation pour les femmes qui osent avorter et la mort par lapidation pour les homosexuels et les personnes coupables d'adultère... C'est barbare, cruel, inhumain."

Pas question de rester silencieuse, donc. "George Clooney a lancé l'alerte et il est de mon devoir de relayer cet appel au boycott des grands hôtels du sultan de Brunei", insiste Cristina Cordula. "Il faut l'attaquer là où ça mal : le portefeuille. Partagez cette info. Ne laissez pas ce genre de monstruosité continuer !", conclut l'animatrice, dont le message a été liké par près de 20.000 internautes.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent