La lente descente aux enfers de l'actrice de "Happy Days", Erin Moran, retrouvée morte à l'âge de 56 ans

People

DISPARITION - L'actrice américaine Erin Moran, qui jouait Joanie, la petite soeur de Richie, dans la série "Happy Days", est morte à l'âge de 56 ans dans des circonstances encore floues. Mais selon le DailyMail, ses derniers moments n'ont été qu'une trop longue descente aux enfers.

Elle restera à jamais, Joanie Cunningham, la petite soeur de Richie, dans la série "Happy Days". Erin Moran s'est éteinte la semaine dernière à l'âge de 56 ans : son corps inanimé a été retrouvé par les secours  de Harrison, dans l'Indiana. Selon le site d'informations, The Indianapolis Patch, le corps de l'actrice a été trouvé dans un bungalow, dans la petite ville de Corydon. 

L'acteur Willie Aemes, qui a tourné enfant avec Erin Moran dans la série "Gunsmoke", a salué la mémoire de celle qui était ces derniers temps devenue une "âme troublée". Et selon le DailyMail, ses propos ne sauraient être contredits. Les derniers moments de l'actrice n'auraient en effet été qu'une très longue descente aux enfers entre alcool, solitude et faillite personnelle. 

Lire aussi

Un drame comme seul Hollywood peut en produire. Malgré le succès planétaire de la série "Happy Days" dans les années 70 et 80, Erin Moran n'a pas su gérer l'après, entre échecs retentissants à la télé et au cinéma. La dernière fois qu'on l'a aperçue sur un écran remonte à plus d'une dizaine d'années, dans un petit film indépendant. Durant les cinq dernières années, Erin Moran passait sa vie de motel en motel, car sa maison avait été saisie.

Pendant un temps, elle avait été accueillie par sa belle-mère et était alors devenue l'aide ménagère de cette dernière. Malheureusement, en septembre 2012,  Erin et son mari s'étaient retrouvés à la rue, la vieille dame ne supportant plus leur comportement jugé trop agité. "Erin rentrait et sortait à n’im­porte quelle heure du jour et de la nuit. Parfois, elle rame­nait à la maison ses compa­gnons de beuve­rie. La mère de Steve a fini par craquer et les a mis dehors", pouvait-on lire à l'époque dans le National Enquirer. Depuis cette date, tout ne fut que violence et alcool pour le couple. 

Des mains lui avaient été tendues

Pourtant,  la chaine CBS avait, à la suite d'une plainte déposée par cinq acteurs de la série, Anson Williams, Don Most, Marion Ross, Erin Moran et des héritiers de Tom Bosley, versé à l'actrice 65.000 dollars. Une somme qui correspondait aux revenus liés des produits dérivés. Mais très rapidement, ce petit pactole est dilapidé par le couple. Alertés par les problèmes du couple, des membres de la série dont Harry Winkler (inoubliable Fonzy) avaient tenté de lui remettre le pied à l'étrier... sans succès. La collaboration avec Winckler s'est révélée être un échec cuisant.  

Son ami, l'avocat Paul Petersen a confié au DailyMail que son groupe avait fait de son mieux pour tenter de lui venir en aide. "Erin avait des amis et elle le savait. Ils ont essayé acti­ve­ment de la contac­ter dans les dernières semaines de sa vie", dit-il dans un post Facebook

"Je suis fier de nos efforts déployés au travers des années pour venir en aide à Erin Moran. Ses problèmes étaient nombreux et complexes. L’aban­don n’était pas le problème. C’est la perver­sité de la fragi­lité humaine qui sont à la base de cette perte, pas l’échec. Nous faisons notre possible avec nes ressources c’était un lieu très sombre. Et certains n’ar­rivent pas à trou­ver la lumière à temps", confie l'avocat. 

Lire et commenter