La lypémanie : mais quelle est cette maladie dont souffre Marc Lavoine comme sa mère ?

DirectLCI
CONFESSIONS - Invité samedi dernier de Laurent Ruquier dans "On n’est pas couché", Marc Lavoine a indiqué être atteint de "lypémanie", une forme de dépression dont souffrait également sa mère. Explications.

Il est partout. Mais pas forcément là où o l'attendait. Depuis la sortie de "Je reviens à toi", le 18 mai dernier, Marc Lavoine, 55 ans, enchaîne les interviews pour évoquer ce nouvel album plus sombre qu’à l’accoutumée. Pour des raisons très intimes ? D’ordinaire sur la réserve, le chanteur s’est livré de façon inédite samedi soir sur le plateau de l’émission de Laurent Ruquier, "On n’est pas couché", sur France 2.  


Interrogé au sujet d’une interview où il expliquait être "lypémaniaque", l'interprète de tubes inoubliables comme "Le Parking des Anges" et "Elle a les yeux revolver" confirme. Et explique  : "la lypémanie, c'est un peu plus profond que la mélancolie". Dans le dictionnaire médical de l’Académie de Médecine, la lypémanie est décrite comme "la mélancolie des anciens". Elle se manifeste par une forme de "délire sur un objet ou un petit nombre d’objets avec prédominance d’une passion triste et dépressive."

Parfois j'ai l'impression d'être comme elle, d'attendre quelqu'un qui ne vient pasMarc Lavoine, à propos de sa mère

"Ma mère était atteinte de cette maladie, révèle ensuite Marc Lavoine. "J'écris le chagrin, je ne peux pas dire autre chose. J'ai vu ma mère dépérir petit à petit,  et respirer machinalement. Et elle n'était même plus capable de dire je t'aime aux personnes qu'elle aimait le plus, ses enfants (…) C'est pour ça que je fais des chansons d'amour, parce que c'est la seule chose qui compte pour moi (…) Parfois j'ai l'impression d'être comme elle, d'attendre quelqu'un qui ne vient pas".

Michelle, la mère de Marc Lavoine, est décédée en 2011. Dans une interview accordée deux ans plus tard à "Gala", il expliquait que ce décès avait eu des conséquences profondes sur sa vie intime. "J'ai découvert, au décès de ma mère, que j'étais en colère depuis toujours", expliquait-il. "Son décès n'a pas réveillé cette colère, il m'a permis de la comprendre... Je suis révolté contre les hommes, révolté de ce qu'ils ont fait aux femmes à travers l'histoire, mais aussi dans ma vie personnelle."


Les confessions de Marc Lavoine sont d’autant plus touchantes que le comédien vient de se séparer de Sarah Poniatowski, après 22 ans de mariage. Le couple a annoncé son divorce en mars dernier, "une histoire qui a mis du temps à se terminer, précisait-il à la sortie de son album au "Parisien Magazine". "Parce qu’on ne claque pas une porte comme ça. Parce que l'amour se déplace, mais il est là quand même.  J’ai passé un quart de siècle avec elle, c’est presque une vie."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter