Elizabeth II reprend du service en public mais laisse son masque au palais

Elizabeth II reprend du service en public mais laisse son masque au palais

SHE’S BACK - Sept mois qu’elle n’était pas allée à la rencontre de ses sujets. Accompagné de son petit-fils William, la reine a visité un laboratoire militaire dans le plus strict respect des distances ce jeudi. Mais sans masque, l’accessoire pourtant indispensable du moment.

Même une pandémie mondiale ne peut l’arrêter.  A l'isolement avec son époux le prince Philip depuis le mois de mars en raison de la pandémie, Elizabeth II a continué à échanger avec ses sujets par visioconférence. Mais rien ne vaut une inauguration en bonne et due forme pour remettre le pied à l'étrier. 

Après une première entorse au confinement au printemps pour anoblir Tom Moore et marier sa petite-fille Beatrice, c'est accompagnée de son petit-fils William que la reine a mené son premier engagement public en sept mois. Toute de rose vêtue, la nonagénaire s'est rendue, jeudi 15 octobre, au laboratoire militaire de Porton Down, dans le sud-est de l'Angleterre.

Les 48 personnes amenées à la rencontrer ont été testées

La monarque de 94 ans s'est notamment entretenue avec des chercheurs travaillant sur le nouveau coronavirus ainsi que des scientifiques qui ont identifié l'agent innervant ayant empoisonné l'ex-agent double Sergueï Skripal à Salisbury en mars 2017, rapporte l'AFP. Elle a ensuite retrouvé la fameuse ficelle lui permettant d'ouvrir les petits rideaux qui cachent les plaques commémoratives, signe de son passage sur les lieux. Elizabeth II a ainsi officiellement ouvert le Energetics Analysis Centre, "dédié à la recherche scientifique et à l'analyse pour protéger le Royaume-Uni contre les menaces terroristes et criminelles liées aux explosifs", indiquent les réseaux sociaux de la famille royale britannique, qui ont documenté sa visite avec de nombreuses photos.

Lire aussi

L'occasion de voir que si elle n'a pas quitté ses gants et son sac à main, la reine avait choisi de sortir sans masque alors qu'elle fait partie des personnes à risque face au Covid-19. Buckingham Palace a anticipé les critiques en indiquant que la décision de sortir sans masque avait été prise "après consultation avec les propres médecins de la souveraine et ceux du laboratoire". L'AFP ajoute que l'ensemble des 48 personnes amenées à la rencontrer ont été testées en amont de cette visite royale. Mieux vaut prévenir que guérir, surtout par temps de pandémie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

EN DIRECT - Covid-19 : le conseil scientifique préconise l'utilisation des autotests à l'école

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

INFO TF1/LCI - Rentrée scolaire : ce que prévoit le protocole sanitaire à partir de lundi

Lire et commenter