"La Suisse fait partie de la France" : Nabilla repousse les frontières sur Twitter

"La Suisse fait partie de la France" : Nabilla repousse les frontières sur Twitter
People

GEOPOLITIQUE - Fâchée par un article du blog de Jean-Marc Morandini, qui affirme qu'elle risque la prison si elle quitte la France pour se rendre en Suisse ce week-end, Nabilla lui a répondu de façon plutôt... surprenante sur Twitter.

Non mais allô... De Nabilla, on s'attend à tout. Mais pas forcément à ce qu'elle redessine la carte de l'Europe. Explications. Dans un article publié ce jeudi matin sur le blog de Jean-Marc Morandini, on apprend, via nos confrères de 20 Minutes Suisse, que la jeune femme doit se rendre samedi prochain à Lausanne, en Suisse, dans le cadre d'une séance de dédicaces.

Sauf qu'une sortie de territoire lui est toujours interdite, dans l'attente de son procès suite à l'agression de son compagnon, Thomas Vergara. "Elle risque d’être convoquée par les services de police et la révocation de son contrôle judiciaire", indique le parquet de Nanterre en précisant que "la révocation du contrôle judiciaire, c’est l’incarcération, et c’est ce à quoi elle s’expose." 

Interdite de sortie ou pas ?

D'après le quotidien gratuit, Nabilla doit demander une autorisation temporaire de sortie de territoire. L'organisateur de l'événement explique que Thomas Vergara lui a affirmé que "cette information est fausse" et que sa compagne a l'autorisation de passer la frontière.

L'ex-icône de la téléréalité, de son côté, ne voit pas où est le problème. "LA SUISSE FAIT PARTIE DE LA FRANCE", a-t-elle tweeté, en capitales, sur son compte officiel.

La carte de l'Hexagone aurait-elle été redessinée dans la nuit à l'insu de notre plein gré ? Toujours est-il que la réponse choc de Nabilla suscite une foule de commentaires, souvent drôles, parfois méchants...

Certains s'interrogent. L'a-t-elle fait exprès ? Ou pas ?

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter