L'acteur Mark Salling ("Glee") inculpé pour pédopornographie

L'acteur Mark Salling ("Glee") inculpé pour pédopornographie

JUSTICE - L'acteur Mark Salling, célèbre pour son rôle dans la série "Glee", a été inculpé pour réception et stockage de documents pédopornographiques. Il devra se rendre aux autorités fédérales le 3 juin.

D'après le site TMZ, l'ancien acteur de la série musicale Glee Mark Salling a été inculpé ce vendredi 27 mai pour possession de documents pédopornographiques. En décembre 2015, la police avait découvert sur son ordinateur une clé de stockage des milliers d'images et vidéos pornographiques mettant en scène des fillettes de douze ans et moins.

Joseph Macias, le chef du service enquête de l'Agence fédérale de l'immigration de Los Angeles, a indiqué au site américain  : "Nous espérons que des cas comme celui-ci peuvent faire prendre conscience du problème de la pédopornographie qui concerne des individus de tous âges et avec toutes sortes de parcours".

Il risque jusqu'à 20 ans de prison

Libéré sous caution, Mark Salling devra se rendre devant autorités fédérales le 3 juin. Il comparaîtra pour deux chefs d'inculpation (réception et stockage de documents pédopornographiques). Le juge décidera le jour même de son avenir : condamnation ou libération sous caution. L'interprète de Noah Puckerman dans Glee risque entre cinq et vingt ans de prison s'il est condamné pour la réception des images mais également vingt ans pour leur stockage. 

Ce n'est pas la première fois que l'acteur se retrouve face à la justice pour des faits graves. En janvier 2013,  Roxanne Gorzela, son ex-petite amie, avait porté plainte contre lui et l'avait accusé de l'avoir forcée à avoir des rapports sexuels sans protection. La justice avait condamné le comédien à verser la somme de 2,7 millions de dollars à la jeune femme.

A LIRE AUSSI >> Un acteur de "Glee" arrêté pour possession d'images pédopornographiques

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La Chine reconnaît que le variant Omicron va compliquer l'organisation des JO d'hiver à Pékin

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Covid-19 : "Il est légitime de prendre des précautions" face au variant Omicron, explique le Pr Alain Fischer sur LCI

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.