"Je choisis la paix" : Laeticia Hallyday ne contestera pas la compétence de la justice française au sujet de l'héritage

People

Toute L'info sur

Succession de Johnny Hallyday : le grand déballage

HÉRITAGE - Laeticia Hallyday renonce à interjeter appel du jugement donnant compétence à la justice française au sujet de l'héritage de Johnny. Le litige l'opposant à sa Laura Smet et David Hallyday devrait donc être jugé au regard de la loi française et non américaine, comme elle le souhaitait initialement.

Le litige au sujet de l'héritage de Johnny Hallyday sera selon toute vraisemblance jugé en France. Laeticia Hallyday a renoncé ce mardi 14 octobre à interjeter appel du jugement donnant compétence à la justice française sur ce dossier, a indiqué la cour d'appel de Versailles à l'AFP, confirmant une information de BFMTV. L'audience en appel, supposée se tenir le 6 novembre prochain, pourrait aussi bien être maintenue qu'annulée. Il est "encore trop tôt" pour le dire, selon la première présidente de la cour d'appel. 

Néanmoins, cette décision de Laeticia Hallyday sonne la fin d'un long combat judiciaire l'ayant opposée à ses beaux-enfants, David Hallyday et Laura Smet. Ces derniers en avaient appelé à la justice pour obtenir leur part de l'héritage, dont ils auraient été privés si celui-ci était régi sous la loi américaine. En effet, selon un testament rédigé en 2014, leur père léguait toute sa fortune à sa dernière épouse Laeticia et à leurs deux filles, Jade et Joy. 

Il est temps aujourd'hui d'éclaircir et d'apaiser, dans un dialogue constructif et serein, les incompréhensions, les querelles qui ont maintenant trop duré- Laeticia Hallyday

Laeticia Hallyday a expliqué sa décision sur Instagram. "Aujourd'hui, lorsque je vois grandir nos filles, je sens la nécessité et l'espoir indéniable d'un lendemain de paix paisible et serein, un lendemain digne de notre histoire, à la hauteur de nos rêves partagés", écrit-elle. "Nombreux sont ceux qui m'ont tenu responsable des dernières volontés de mon mari. Il est temps aujourd'hui d'éclaircir et d'apaiser, dans un dialogue constructif et serein, les incompréhensions, les querelles qui ont maintenant trop duré",  assure-t-elle à l'adresse de ses beaux enfants. 

"Je choisis la paix. C'est avec cette volonté que j'ai donné, dès aujourd'hui, instruction à mes conseils pour toutes les démarches procédurales à suivre", conclut-elle en légende d'un cliché en noir et blanc d'elle et Johnny. Il s'agit d'une deuxième étape vers l'apaisement après sa main tendue vers David et Laura. Dans un communiqué publié cette semaine, la veuve du rockeur s'est engagée à ce que le frère et la soeur "bénéficient d'informations régulières et transparentes quant à la construction et l'aménagement du caveau familial" à Saint-Barthélémy.

Lire aussi

Au mois de mai dernier, le tribunal de grande instance de Nanterre avait considéré en première instance que malgré ses allers et venues aux Etats-Unis, le chanteur était bien résident français au moment de son décès en décembre 2017. Et que par conséquent, le contentieux devait être tranché au regard de la loi française. Il appartient désormais au tribunal de Nanterre de juger l'affaire sur le fond, à moins que la famille Hallyday ne trouve un accord avant cela.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter