Laura Smet : son hacker l'espionnait depuis deux ans

People

ANGOISSE - Un homme de 35 ans a été mis en examen pour avoir piraté la page Facebook de l'actrice Laura Smet, et ce depuis deux ans. C'est à cause de son méfait que Johnny Hallyday a dû annoncer à ses fans avoir été traité pour un cancer. De quoi rendre tout le monde paranoïaque.

On s'en souvient, l'actrice Laura Smet, fille de Johnnie Hallyday et Nathalie Baye, avait annoncé début mars la suppression de son compte Facebook après le piratage dont elle avait été victime. 

En effet, un hacker avait publié un message sur le réseau social dans lequel il annonçait l'état de santé critique de son père Johnny Hallyday, obligeant la star à annoncer à ses fans qu'il avait été soigné d'un cancer

Selon les informations du Parisien, il semblerait que ledit hacker, désormais mis en examen et placé en détention, aurait espionné l'actrice pendant deux ans. 

Espionnage via smartphone

Toujours dans le même article du Parisien, on apprend que l'homme de 35 ans, vivant reclus chez ses parents dans le nord de Paris depuis des années, avait déjà été condamné par la justice pour des faits similaires, soit l'espionnage du compte de l'animatrice Cécile de Ménibus. Et qu'ainsi, "lorsque les policiers de la PJ parisienne poussent la porte de sa chambre (...) l'homme ne paraît pas surpris. Il raconte même comment il a tenté, en vain, de vendre l'information exclusive sur la maladie de Johnny à trois journaux people qui ont décliné."

La question que l'on peut se poser est : "comment est-ce possible ?" En fait, l'enquête répond à cette question et recense que le piratage de deux ans a eu lieu grâce à un simple smartphone. Le hacker avait profité des failles de sécurité du réseau social pour se livrer à sa sinistre besogne. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter