La ministre Laurence Rossignol choisit l'animatrice Flavie Flament pour conduire une mission sur le viol

La ministre Laurence Rossignol choisit l'animatrice Flavie Flament pour conduire une mission sur le viol

People
DirectLCI
COMBAT - Laurence Rossignol annonce avoir confié une mission de consensus sur le viol et les délais de prescription à Flavie Flament.

Ce mardi 22 novembre sur RTL, Laurence Rossignol, la ministre en charge des Droits des femmes, est venue s’exprimer sur son nouveau plan d’action contre les violences faites aux femmes. Dans ce cadre, elle a proposé à Flavie Flament de réfléchir à l’allongement ou non du délai de prescription pour les filles mineures victimes de viol. 

Après avoir raconté le viol qu’elle aurait subi à l’âge de 13 ans dans une autobiographie, Flavie Flament s’est engagée publiquement contre les violences faites aux femmes. Il était donc logique pour l’animatrice d’accepter cette mission. Selon Laurence Rossignol : "Elle sera accompagnée par un pénaliste, pour mettre en présence les différentes positions, comprendre, et faire avancer le consensus sur l’allongement, ou pas, de la durée de prescription". 

C’est une victime mais c’est une experte de ce sujet égalementLaurence Rossignol

En France, un viol est prescrit 10 ans après les faits et 20 ans après la majorité s’il a été commis sur une mineure. Des délais jugés révoltants par beaucoup de familles de victimes. De plus selon la ministre, seule une femme victime de viol sur huit ose porter plainte. Le délai de prescription est donc un sujet essentiel pour préserver les droits des victimes. Pour Laurence Rossignol, Flavie Flament est le choix idéal : "C’est une victime mais c’est une experte de ce sujet également". Un combat que l'animatrice va sûrement mener avec détermination. 

En vidéo

Flavie Flament et son viol oublié

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter