L'autopsie confirme le suicide de Robin Williams

People
DECES - Le médecin légiste en charge de l'autopsie de l'acteur Robin Williams vient de révéler les causes de sa mort : le héros de "Will Hunting" s'est bien suicidé. Il n'était pas sous l'emprise de drogue ou d'alcool.

Après trois mois d'enquête, le rapport d'autopsie de Robin Williams confirme le suicide du comédien . Ce dernier s'est bien donné la mort par pendaison. Le document dévoilé par les autorités américaines révèlent qu'il n'était pas sous l'emprise de drogue, ni d'alcool.

Les seules médicaments retrouvés dans l'organisme de l'acteur sont ceux pris dans le respect de ses traitements pour soigner son état dépressif. En revanche, les poignets de Robin Williams présentaient des entailles, preuve qu'il cherchait à tout prix à se donner la mort.

Dépression et paranoïa

Le rapport du médecin légiste, dévoilé par TMZ, apporte quelques éclairages sur l'état mental de Robin Williams. D'après les documents, en plus de souffrir de la maladie de Parkinson, d'anxiété et de dépression, le comédien était en proie à des crises de paranoïa. D'après le rapport, l'inoubliable interprète de "Madame Doubtfire" avait même rangé des montres dans des paires de chaussettes qu'il avait confiées à ses proches par crainte de les perdre.

Le rapport raconte également que Susan Schneider, la femme de Robin Williams, était présente au domicile conjugal, lorsque le comédien a mis fin à ses jours. Cependant, les époux faisaient chambres à part, elle n'avait pas conscience des actes de son mari. Au réveil, le lendemain matin, elle a donc quitté les lieux, le pensant encore endormi. C'est l'assistante de ce dernier qui a retrouvé son corps inanimé le 11 août dernier. Il avait 63 ans.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter