Le chanteur des Backstreet Boys a été condamné à des travaux d'intérêt général

Le chanteur des Backstreet Boys a été condamné à des travaux d'intérêt général

PUNI - Le chanteur du groupe américain de pop Backstreet Boys, Nick Carter, devra effectuer 25 heures de travail d'intérêt général pour avoir agressé un employé de bar en Floride, a rapporté mardi 29 mars le quotidien "Miami Herald". Il évite ainsi un procès au pénal.

Nick Carter a été arrêté le 13 janvier après avoir été expulsé, ivre, du bar Hog's Breath Saloon à Key West. Il était alors devenu agressif et avait frappé puis brièvement étouffé l'employé qui l'escortait, Skylar Carden.

Le procès du chanteur âgé de 35 ans devait débuter lundi 28 mars. Mais l'affaire a été réglée la semaine précédente par un accord amiable, selon lequel l'artiste devra accomplir 25 heures de travail d'intérêt général et sera soumis à six mois de mise à l'épreuve.

Carter reste visé par une plainte au civil

Un accord est possible avant un procès pour "quelqu'un qui a une histoire pénale mineure, et dépend des faits et des circonstances, ainsi que des souhaits de la victime", a expliqué au Miami Herald la procureure adjointe Marisa Faraldo Tedesco.

M. Carter reste cependant visé par une plainte au civil déposée par Skylar Carden qui veut être indemnisé pour la "douleur et les souffrances" occasionnées par le chanteur, avait expliqué l'avocat de la victime, Mark DiCowden.

Le groupe Backstreet Boys a connu le succès dans les années 1990 avec les titres "I want it that way", "Everybody (Backstreet's back)" et "Show me the meaning of being lonely". Il s'est reformé en 2013 avec un album dont la sortie est passée quasiment inaperçue. Nick Carter a eu plus de chance en participant à l'émission "Dancing with the stars".

A LIRE AUSSI
>> Les Backstreet Boys tentent un timide come-back
>>  N ick Carter des Backstreet Boys arrêté par la police après une bagarre

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : Olivier Véran annonce 47.000 nouveaux cas en 24h

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Marine Le Pen juge le clip de candidature d'Eric Zemmour "passéiste et crépusculaire"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.