Ryan Adams accusé par son ex Mandy Moore et 6 autres femmes de harcèlement moral et sexuel

People

PRISE DE PAROLE - Sept victimes présumées du musicien, dont la star de la série "This is Us", témoignent de comportements inappropriés dans un article du "New York Times" paru mercredi 13 février. Signe que le mouvement #MeToo touche enfin le monde de la musique.

"Ryan Adams a fait miroiter le succès. Les femmes disent en avoir payé le prix". Le titre de l'article du New York Times, publié mercredi 13 février, fait froid dans le dos. Sept femmes y racontent le harcèlement psychologique et/ou sexuel qu'elles ont supposément subi de la part du rockeur américain. Peu connu en France, le musicien aujourd'hui âgé de 44 ans l'est beaucoup plus aux Etats-Unis, où il a publié 16 albums et décroché sept nominations aux prestigieux Grammy Awards. Il a fait la couverture des magazines people aux côtés de la chanteuse et actrice Mandy Moore, avec qui il est resté marié six ans.

La star de la série "This is Us" fait partie de celles qui témoignent dans le quotidien de son caractère manipulateur. "La musique était un moyen de contrôle pour lui", dit-elle. Elle a 23 ans à leur rencontre en 2007 et se trouve à un tournant de sa carrière, rappelle le New York Times. L'ancienne ado aux tubes pop souhaite grandir musicalement. Le début du harcèlement, relate-t-elle. 

Une enquête ouverte par le FBI

"Son comportement dominant a bloqué mon habilité à me faire de nouveaux contacts dans l'industrie à un moment-clé et potentiellement lucratif, de mes 25 à mes 30 ans", affirme-t-elle. L'article évoque également les échanges en ligne de Ryan Adams avec une fan et apprentie bassiste de 14 ans. Quelques 3217 messages autour de la musique qui ont rapidement été remplacés par l'envoi d'images suggestives. Elle se souvient d'un chat vidéo sur Skype où il lui a montré son sexe. La correspondance est restée virtuelle et s'est poursuivie pendant des mois, bien que le chanteur émette parfois des doutes sur l'âge de son interlocutrice.

Voir aussi

Ryan Adams est également accusé d'avoir fait miroiter des opportunités de carrière à des femmes artistes tout en ayant des relations sexuelles avec elles. Mais dès lors qu'il était repoussé par elles, il se serait livré à de la pression psychologique et verbale et les aurait harcelées par texto ou sur les réseaux sociaux.  Autant d'accusations qu'il a rejetées dans une série de tweets. "A ceux que j'ai pu blesser, même si involontairement, je m'excuse sincèrement et sans réserves", a-t-il écrit, assurant que "ce qui est dépeint dans cet article est incroyablement inexact", a-t-il poursuivi. "Je n'aurai jamais d'interactions inappropriées avec quelqu'un que je pourrais croire mineur. Point", a-t-il martelé. Ses échanges avec Ava, aujourd'hui âgée de 20 ans, font désormais l'objet d'une enquête du FBI.  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter