Le cinéaste Andrzej Zulawski, ancien mari de Sophie Marceau, est mort

Le cinéaste Andrzej Zulawski, ancien mari de Sophie Marceau, est mort

DirectLCI
TRISTESSE – L'écrivain et cinéaste polonais Andrzej Zulawski, 75 ans, est mort dans la nuit de mardi à mercredi des suites d'un cancer. Il était l'ancien mari de la comédienne Sophie Marceau.

Le cinéma européen perd l'un de ses plus grands talents. L'un des plus radicaux aussi. Andrzej Zulawski, l'auteur de L'important c'est d'aimer, Possession, avec Isabelle Adjani, ou encore Boris Godounov, est décédé dans la nuit de mardi à mercredi des suites d'un cancer. Il avait 75 ans. Ce matin, son fils Xawery avait annoncé sur Facebook qu'il était hospitalisé en soins intensifs.

Fils du diplomate et écrivain Miroslaw Zuławski, parti avec ses parents pour Paris à l‘âge de cinq ans, Andrzej Zulawski a fait des études à La Sorbonne, puis à l'IDHEC, la célèbre école de cinéma parisienne, à la fin des années 1950. A leur terme, il rentre en Pologne pour devenir l'assistant d'Andrzej Wajda.

Des films forts, souvent controversés

Auteur d'un premier long-métrage, Troisième partie de la nuit, qui remporte nombre de prix, Andrzej Zulawski s'installe en France en 1972, suite aux problèmes rencontrés par Le Diable, un film interdit par la censure polonaise. Deux ans plus tard, il va réaliser La Nuit américaine, d'après le roman de Christopher Frank, avec Romy Schneider et Jacques Dutronc.

En 1978, il tourne Possession, crise conjugale entre un agent secret et une femme possédée par une force étrange. Le film, présenté au Festival de Cannes en 1981, verra Isabelle Adjani décrocher le prix d'interprétation féminine, puis le César de la meilleure actrice en 1982.

Le père du fils de Sophie Marceau

Andrzej Zulawski était également connu du grand public pour avoir été le mari de la comédienne française Sophie Marceau, de 26 ans sa cadette. Ils s'étaient rencontrés sur la Croisette, en 1981, avant qu'il la dirige dans L'amour braque (1985), Mes nuits sont plus belles que vos jours (1989) et La Fidélité (2000).

Ils auront un fils, Vincent, né le 24 juillet 1995, avant leur divorce, en 2001. Par la suite, Andrzej Zulawski consacrera deux livres à la description de sa rupture avec l’actrice, O niej et L’Infidélité.

Cosmos, le dernier film du cinéaste, était sorti en décembre dernier. Interprété par Sabine Azéma et Jean-François Balmer, il avait décroché le prix de la meilleure réalisation au festival de Locarno.

“Zulawski a été un réalisateur très radical et novateur pour son époque", a réagit  a déclaré Janusz Wroblewski, critique de cinéma polonais auprès de l'AFP . "Il était provocateur en brisant de nombreux mythes polonais. Ses films sont aujourd’hui des classiques du cinéma mais, à l‘époque, c‘étaient des œuvres d’avant-garde."

A VOIR AUSSI >> A quoi ressemblent les enfants stars aujourd'hui ?    

Plus d'articles