Le cinéma français pleure Francis Lai, le compositeur mythique d'"Un homme et une femme" et "Love Story"

People
DirectLCI
TRISTESSE – On lui devait les thèmes magiques d’"Un homme et une femme" de Claude Lelouch et de "Love Story", pour lequel il avait reçu un Oscar. Décédé à l’âge de 86 ans, le compositeur Francis Lai a enchanté plusieurs générations de cinéphiles, qui lui ont rendu hommage ces dernières heures.

Le ""chabadabada" de "Un homme et une femme", c’est lui. Et tant d’autres mélodies magiques du cinéma aussi. Francis Lai, musicien attitré du cinéaste claude Lelouch, est décédé à l’âge de 86 ans. L'un des derniers grands compositeurs de sa génération, à qui on devait les musiques de plus de 100 films et 600 chansons.


C’est Christian Estrosi, le maire de Nice, sa ville de naissance, qui a annoncé la triste nouvelle mercredi dans un communiqué, précisant qu'il proposerait bientôt à sa famille qu'un lieu emblématique de la ville porte son nom.

Pianiste et accordéoniste, ce fils d’horticulteurs débute sa carrière dans les années 1960 en écrivant les musiques des chansons pour les vedettes de la variété de l’époque. Edith Piaf, dont il est l’auteur de la première chanson "Le Droit d’aimer", Mireille Mathieu, Dalida, Petula Clark ou encore Yves Montand, avec "La Bicyclette" devenue un tube mondial.

Mais c’est en 1965 que sa vie bascule grâce à sa rencontre avec Claude Lelouch. Sur des paroles de Pierre Barouh, il signe le thème de "Un homme et une femme", l'un des plus populaires de l’histoire du cinéma français, qui sera chanté par Nicole Croisille et repris plus de 200 fois.


Nommé à l’Oscar de la meilleur musique originale l’année suivante, il attire l’attention des producteurs hollywoodiens. Quatre ans plus tard, il décroche la statuette dorée pour la B.O. de "Love Story", avec Ali McGraw et Ryan O’Neal. Le thème musical du film, "Where Do I Begin", interprété par Shirley Bassey et Andy Williams, sera repris par Mireille Mathieu.

Cette renommée internationale n’aura pas raison de sa collaboration avec Claude Lelouch, au contraire, puisqu’il signera toutes les musiques de ses films comme "Vivre pour vivre", "Le voyou", "L’aventure, c’est l’aventure", "Itinéraire d'un enfant gâté" et encore récemment "Un + une" avec Jean Dujardin et "Chacun sa vie", avec Johnny Hallyday. 

Depuis l’annonce de sa disparition, de nombreuses personnalités de la culture lui ont rendu hommage…

Francis Lai travaillait actuellement sur la suite d’"Un homme et une femme", pour laquelle il avait composé de nouvelles mélodies, avec la participation de Calogero et de Nicole Croisille. "Francis était un homme de cœur qui ne trichait pas", a réagi la comédienne auprès de l'AFP. 


"Ses compositions n’étaient jamais simplistes, mais toujours tendres et émouvantes comme le thème de "Un Homme et une femme". Certaines musiques sont immortelles quand elles font partie de la vie des gens. C’est le cas avec cette chanson", a-t-elle ajouté.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter