Le fils de la chanteuse Adele dédommagé pour des photos volées

Le fils de la chanteuse Adele dédommagé pour des photos volées

JUSTICE - Angelo, le petit garçon âgé de 2 ans que l'interprète de ''Skyfall'' a eu avec son compagnon Simon Konecki, va recevoir une somme à "cinq chiffres" de la part de Corbis. L'agence britannique avait publié plusieurs clichés de l'enfant pris par des paparazzis.

Elle ne rigole pas avec sa vie privée. La chanteuse britannique Adele a toujours farouchement défendu son intimité et Corbis vient d'en faire les frais. L'agence britannique vient d'être condamnée à verser à Angelo, le fils de la star, une somme à "cinq chiffres" pour avoir publié des photos de "moments marquants" de sa vie. Des paparazzis avaient photographié le petit garçon lors de sa première sortie en famille ou pendant sa première excursion dans une aire de jeux. Ces clichés avaient ensuite été publiés dans la presse.

Angelo, un bébé peu exposé

Si Adele "accepte et embrasse le fait d'être une personnalité publique (…), son fils de deux ans n'est et ne sera jamais un personnage public", a expliqué l'une de ses avocates, Jenny Afia. De fait, Angelo, âgé de 2 ans, est jusqu'à présent très peu apparu en public. Après son accouchement, en octobre 2012, l'auteur de l'album 21 avait même gardé secret son prénom. Celui-ci n'avait été connu que plusieurs mois après à la faveur d'une photo sur laquelle l'interprète de 'Skyfall' apparaissait sortant d'une boutique avec dans les mains un collier en or pour bébé. Le prénom Angelo était gravé dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Migrants : Londres demande à Paris de rétablir l'invitation à la ministre britannique de l'Intérieur

EN DIRECT - Nouveau variant du Covid-19 : l'Italie et l'Allemagne vont refuser les passagers venus d'Afrique australe

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Covid-19 : Olivier Véran annonce un renforcement des contrôles aux frontières et le retour du test obligatoire pour l'Outre-mer

Pass sanitaire : la validité des tests PCR réduite à 24 heures

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.