Le fils de Lionel Richie arrêté à l'aéroport à Londres pour une fausse alerte à la bombe

People

HAUT LES MAINS - Miles Brockman Richie a été brièvement détenu, ce week-end, après une séquence délirante, racontée par TMZ, lors de laquelle il se serait montré agressif avec le personnel de l'aéroport et aurait affirmé avoir une bombe dans son sac, avant de frapper un agent de sécurité.

Qu'est-il donc passé par la tête de Miles Brockman Richie ? La question se pose encore... Alors que les mesures de sécurité dans les aéroports sont de plus en plus strictes, le fils du chanteur Lionel Richie n'a rien trouvé de mieux que d'y lancer des menaces en l'air qui auraient pu lui coûter très cher. Selon des témoins, cités par TMZ, le jeune homme de 24 ans a haussé le ton après s'être vu refuser l'accès à son vol à l'aéroport londonien de Heathrow, samedi 19 janvier.

"Il se serait énervé et aurait affirmé avoir une bombe dans son sac, qu'il allait activer si on ne le laissait pas monter dans l'avion", écrit le site spécialisé dans l'actualité des célébrités. La scène ne s'arrête pas là et s'est poursuivie avec un coup asséné à un agent de sécurité, racontent à TMZ des personnes ayant assisté aux faits. 

Lire aussi

Il est reparti avec un simple avertissement

Miles Brockman Richie a alors été arrêté avant d'être relâché... avec une simple mise en garde. Sollicités, les représentants de Lionel Richie n'ont pas commenté l'affaire.

"Samedi 19 janvier, un jeune homme de 24 ans a accepté un avertissement pour avoir communiqué de fausses informations à propos d'une fausse bombe et agression à la suite d'un incident au terminal 5 de l'aéroport de Heathrow", a simplement commenté la police londonienne dans un communiqué transmis à la presse. Une telle mise en garde "n'est pas une condamnation criminelle mais peut être utilisée comme preuve de mauvaise moralité si vous vous retrouvez au tribunal pour un autre crime", précise le site du gouvernement britannique. De quoi donner au frère de Nicole, 37 ans, et Sofia, 20 ans, des raisons de se tenir à carreau la prochaine fois.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter