Le fils d'un milliardaire s'offre le manoir Playboy de Hugh Hefner

People

IMMOBILIER - Le Playboy Mansion, demeure aux fêtes légendaires organisées par Hugh Hefner, le patron et fondateur du magazine Playboy, a été vendue lundi 6 juin. Le nouveau propriétaire, Daren Metropoulos, homme d'affaires et fils d'un milliardaire, attendra cependant le décès de son occupant pour commencer des travaux d'extension.

C'est un bien immobilier pas comme les autres que Daren Metropoulos, homme d'affaires de 32 ans, s'est offert. Le Playboy Mansion, propriété du fondateur de Playboy, Hugh Hefner, est désormais sienne. Hugh Hefner, 90 ans au compteur, pourra néanmoins continuer de vivre dans sa célèbre demeure au style gothique de Westwood, près de Los Angeles, jusqu'à la fin de ses jours.

Le manoir était évalué à 200 millions de dollars lorsque le fondateur de Playboy l'a mis en vente mais la somme déboursée par Daren Metropoulos n'a pas été révélée. "Pour des raisons de confidentialité contractuelle, nous ne sommes pas en mesure de donner les détails y compris les conditions préalables pour finaliser la vente", a indiqué un porte-parole de Playboy.

Si les murs pouvaient parler, leurs histoires seraient censurées

Daren Metropoulos est le fils du milliardaire C. Dean Metropoulos, dont la fortune est estimée par le magazine Forbes  à 2,4 milliards de dollars. Daren Metropoulos était déjà le voisin de Hefner puisqu'il lui avait acheté en 2009 la propriété attenante pour 18 millions de dollars. Il a l'intention de réunir les deux demeures pour en faire une gigantesque propriété lorsque Hefner sera décédé.

Construite en 1927 et rachetée par Hefner pour un million de dollars en 1971, la propriété symbolise les excès de Hollywood. Lors de ses fêtes épiques, les stars se mêlaient aux hôtesses dévêtues de Playboy, les célèbres "Bunnies". Elvis aurait dormi avec huit Playmates dans la maison aux 29 chambres, tandis que John Lennon a brûlé un Matisse en laissant traîner sa cigarette. Deux femmes accusent aussi Bill Cosby, ami de Hefner, de les y avoir agressées sexuellement. Sans oublier le témoignage des principales intéressées, les "petites amies" de Hugh Hefner Kendra Wilkinson et Holly Madison, qui ont chacune témoigné de leur quotidien extrêmement éprouvant au manoir, fait d'humiliations et de brimades et de leur consommation effrénée d'alcool et de cannabis pour le supporter.

A LIRE AUSSI 
>> Kendra Wilkinson raconte son quotidien glauque au manoir
>> Holly Madison parle, elle, d'"enfer"
>>  Pamela Anderson raconte ses folles parties de sexe à la Playboy Mansion
>>  PHOTOS : Hugh Hefner met en vente en viager son manoir Playboy

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter