Le Gorafi versus Samuel le Bihan : la bataille des mots

Le Gorafi versus Samuel le Bihan : la bataille des mots

People
DirectLCI
HUMOUR – Le site parodique a publié un article consacré à la mort du talent de l'acteur, qui n'a pas vraiment apprécié la blague. Las, dans un faux-droit de réponse signé Samuel le Bihan, Le Gorafi a récidivé.

Il n'a pas trouvé ça drôle du tout. Samuel Le Bihan est en colère contre le Gorafi et ça ne devrait pas s'arranger. Tout est parti d'un article publié le 6 février sur le site parodique. Sous le titre ''Le talent de Samuel Le Bihan retrouvé mort chez lui à 48 ans'', on pouvait notamment lire : ''Triste nouvelle pour de nombreux cinéphiles qui ont été fortement choqués par l’annonce de la rumeur de la disparition du talent de Samuel Le Bihan sur les réseaux sociaux, une annonce désormais confirmée.''

L'acteur a dû rassurer ses proches

Premier couac : l'entourage de l'acteur français âgé de 48 ans est allé trop vite en besogne. En regardant l'article, ils ont ainsi sauté le mot ''talent'' pour ne lire que ''Samuel Le Bihan retrouvé mort chez lui à 48 ans''. Second couac : le principe du site reste vraisemblablement méconnu chez certains. Créé en mai 2012, Le Gorafi ne publie que des articles et des interviews basés sur... du vent. Résultat : des proches ont cru que Samuel Le Bihan était vraiment décédé. ''Les types du Gorafi.fr sont plutôt drôles d’habitude, ont de belles trouvailles, mais là, ils se sont plantés'', a notamment déclaré Samuel Le Bihan à Télé Star . Celui que l'on retrouvera bientôt à l'affiche des Yeux jaunes des crocodiles a également affirmé avoir dû rassurer des personnes : ''des gens ont eu très peur, ont été tétanisés pendant deux jours.''

Mais comme le Gorafi ne s'en laisse pas conter, il a récidivé lundi avec un faux droit de réponse signé Samuel le Bihan et intitulé : ''A cause du Gorafi, tout le monde a cru que j’étais réellement un acteur''. Dans une diatribe très drôle, les auteurs écrivent : ''A cause de cet article plusieurs personnes, des proches, des amis ont été ainsi convaincus que j’étais un acteur, un comédien de cinéma et de théâtre. J’ai reçu quantité d’appels me demandant de confirmer ou non cette annonce, de la part de gens très inquiets, des gens qui ont été tétanisés durant des jours.'' Samuel le Bihan n'a pas encore réagi à cette seconde salve. Et s'il ne veut pas relancer la machine, il ferait sans doute mieux de s'abstenir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter