Le prince Harry passera la bague au doigt de Meghan Markle en mai prochain, dans un lieu cher à la reine

EN MAI FAIS CE QU'IL TE PLAÎT - Les nouveaux tourtereaux de la famille royale, qui ont officialisé leurs fiançailles lundi 27 novembre, convoleront en justes noces au mois de mai 2018, a annoncé Kensington Palace mardi sans donner de date plus précise. On connaît en revanche le lieu de la cérémonie : la chapelle St George, au château de Windsor. Un événement qui devrait être télévisé.

Ils arrivent au compte-gouttes mais ils ont le mérite d'être là. Le prince Harry et Meghan Markle ont livré quelques détails de la noce la plus attendue de 2018 - la leur - au lendemain de l'officialisation de leurs fiançailles. Le couple s'unira "à la chapelle St George du Château de Windsor en mai 2018", la reine Elizabeth II ayant donné son autorisation, peut-on lire dans un court communiqué transmis par Kensington Palace mardi. La jeune femme, de nationalité américaine, a entamé les démarches pour également obtenir son passeport britannique. Avant son union, elle sera baptisée et communiée dans la foi anglicane. Ses premières missions de "fiancée de prince" débutent ce vendredi à Nottingham, une ville chère à son prince.

Pourquoi en mai ?

Non, ce n'est pas une question d'impôts. Mars était trop proche, juin est déjà marqué par les célébrations de l'anniversaire de la reine. Avril aurait pu être un bon choix mais c'est également le mois qui verra la naissance du troisième royal baby du prince William et de Kate Middleton. En ces temps noircis par le Brexit, autant occuper les esprits des Britanniques en étalant les festivités.

Pourquoi Windsor ?

Le Château de Windsor est "un endroit très spécial" pour les nouveaux tourtereaux de la famille royale britannique, selon le chargé de communication du prince Harry qui explique au Daily Mail que le couple y a déjà passé pas mal de temps depuis le début de leur relation il y a 16 mois. C'est également un endroit particulier pour la grand-mère du futur marié. C'est là, à l'Est de Londres, que "la reine passe la plupart de ses week-ends privés", explique le site du château. La souveraine s'y retire également "un mois tous les ans, de mars à avril, et y réside une semaine chaque mois de juin, quand elle se rend à la course hippique Royal Ascot." 

A quel mariage s'attendre ?

Le choix de Windsor indique d'ores et déjà qu'il s'agira d'un mariage moins grandiloquent que celui du prince William et Kate Middleton. Le 29 avril 2011, ils s'étaient unis dans la très grande abbaye de Westminster, bloquant une partie de Londres. Pas d'apparition au balcon de Buckingham pour Harry et Meghan qui promettent un "mariage fun et joyeux" auquel le public pourra prendre part. Dans quelle mesure ? Il faudra encore attendre pour le savoir. Les futurs époux "imposeront leur marque sur cette journée". "Ils veulent être sûrs qu'il reflète leur couple", a indiqué le responsable de la communication du prince. Et pour ça, rien de mieux que de tenir les cordons de la bourse. Les frais seront réglés "par la famille royale", précise le communiqué de Kensington Palace qui conclut, comme celui de la veille, par : "De plus amples détails seront annoncés en temps voulu".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter