Le procès de l'acteur Mark Salling ("Glee"), accusé de pédopornographie, est reporté

Le procès de l'acteur Mark Salling ("Glee"), accusé de pédopornographie, est reporté

JUSTICE - Mark Salling, l'une des stars de la série "Glee", inculpé pour pédopornographie en mai dernier ne passera pas devant le juge tout de suite. L'audience préliminaire qui devait se tenir hier a été reportée à une date ultérieure.

Le 27 mai dernier, Mark Salling était inculpé pour possession de documents pédopornographiques, quelques mois après avoir été arrêté par la police. Les autorités avaient trouvé sur son ordinateur des milliers d'images et vidéos pornographiques de jeunes filles âgées de 12 ans ou moins. C'est son ex petite-amie qui avait donné l'alerte en décembre dernier.

Changement de défense

L'ancienne star de la série Glee devait comparaître ce lundi 27 juin dans un tribunal californien lors d'une audience préliminaire, mais la séance a été annulée et reportée à une nouvelle date. C'est l'acteur qui en est la cause en faisant appel à un nouvel avocat pour le défendre. C'est le site américain People qui a relayé l'information, en précisant que cette annulation va retarder le procès. Prévu pour le 12 juillet prochain, il se tiendra finalement le 19 septembre 2016, comme leur a indiqué l'assistant du procureur.

Libéré sous caution - d'un montant de 150 000$ - Mark Salling porte un bracelet électronique à la cheville. Ce n'est pas la première fois que l'acteur a affaire à la justice, en 2013 il avait été condamné à payer la somme de 2,7 millions de dollars pour avoir forcé sa petite amie à avoir des rapports sexuels non protégés. Aujourd'hui, il risque 20 ans d'emprisonnement dans son affaire de pédopornographie.

A LIRE AUSSI 
>>  Un acteur de "Glee" arrêté pour possession d'images pédopornographiques >>  L'acteur Mark Salling ("Glee") inculpé pour pédopornographie

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : des exigences de test renforcées pour entrer aux États-Unis à partir de la semaine prochaine

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.