Le rappeur Lacrim se rend à la police et raconte sa cavale

Le rappeur Lacrim se rend à la police et raconte sa cavale

DirectLCI
REDDITION - L'artiste, qui a été condamné à trois ans de prison ferme en mars dernier pour détention d'arme, a finalement choisi de se présenter ce lundi dans un commissariat.

Les voyages, c'est fini pour Lacrim. Le prochain horizon du rappeur sera peut-être bien celui des murs d'une prison. L'artiste, qui était en cavale depuis mars dernier, a finalement choisi de se rendre à la justice. Il a annoncé la nouvelle lui-même via son compte Twitter. "Comme je vous l'avais dit la semaine dernière dans ma vidéo, c'était bientôt la fin. Je suis enfin rentré en France, j'ai pu passer du temps avec ma famille et mes proches, finaliser mon projet et surtout voir ma fille qui vient de naître et revoir mon fils. Cet après-midi, j'ai décidé de me présenter moi-même à la justice. Merci à tous pour vos messages de soutien", a écrit celui qui vient tout juste de sortir son nouveau clip "Poutine".

Lacrim se dit "fatigué"

Karim Zenoud, de son vrai nom, a été condamné le 20 mars dernier à trois ans de prison ferme pour détention et transport d'arme. Ses empreintes avaient été retrouvées sur une kalachnikov saisie lors d'une perquisition dans un appartement des quartiers Nord de Marseille, où était conditionné de la cocaïne. Le fusil d'assaut avait été utilisé dans le clip "Viens je t'emmène". Lacrim, qui avait affirmé ne pas avoir reçu les convocations pour son procès, avait pris la tangente dans la foulée.

En mai dernier, il avait posté sur les réseaux sociaux la photo d'un hôtel situé en Thaïlande. Il avait également effectué un séjour au Maroc. "Je n'ai pas réfléchi sur le coup, je suis parti. Ma femme était enceinte de trois mois à ce moment-là. Je ne savais plus quoi faire. J'étais perdu (…) Je suis resté à l'étranger, souvent seul. J'étais isolé. Parfois j'avais peur de sortir pour m'acheter une baguette (…) Je veux payer, je suis fatigué", a-t-il expliqué dans une interview publiée ce lundi sur le site du Parisien.

A LIRE AUSSI
>> 'Poutine' : le clip de Lacrim en 5 images à base de pan-pan-pan-pan
>> En cavale, le rappeur Lacrim va se rendre

 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter