Le trompettiste américain Roy Hargrove est mort à l’âge de 49 ans

People

TRISTESSE - Prodige du jazz des années 1990, le trompettiste Roy Hargrove est décédé samedi 3 novembre à New York à l’âge de 49 ans, annoncent les médias américains. Il s'était produit en France le 15 octobre dernier, sur la scène du New Morning à Paris.

Il faisait partie d’une génération de musiciens qui a brisé les frontières entre le jazz, le hip-hop et le R'n’B. Le trompettiste américain Roy Hargrove, 49 ans, est décédé samedi 3 novembre à New York, victime d’un arrêt cardiaque, annonce le site spécialisé NPR.org. Placé sous dialyse depuis plusieurs années, il avait été hospitalisé quelques heures plus tôt, souffrant de problèmes rénaux.

Découvert par Wynton Marsalis lorsqu’il était encore étudiant, Roy Anthony Hargrove avait publié plusieurs albums solo à la fin des années 1990 avant de prêter ses talents aux stars de la néo-soul comme Erykah Badu, Macy Gray et D’Angelo ou encore au rappeur Common. En 1998 il avait remporte un Grammy Award pour l'album "Habana", enregistré avec Crisol, son groupe africano-cubain.

Roy Hargrove prolongera cette volonté de "crossover" musical dans les années 2000 avec le groupe qui portait son nom, The RH Factor, ouvrant la voie à de jeunes musiciens de jazz comme Christian Scott, Ambrose Akinmusire ou encore Kamasi Washington, qu’on peut entendre sur les albums de la superstar du rap Kendrick Lamar.

En dépit de ses problèmes de santé, Roy Hargrove se produisait régulièrement sur scène à travers le monde. Habitué des salles  françaises, il se produisait encore à Paris, au New Morning, le 15 octobre dernier.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter