Leïla Slimani quitte les réseaux sociaux "où la haine s'étale sans filtre"

Leïla Slimani ne veut plus utiliser Instagram ou Facebook.

THE END – La lauréate du prix Goncourt 2016 a décidé de ne plus utiliser Facebook et Instagram. Un geste qui fait écho à l'assassinat de Samuel Paty.

Elle dit stop. La romancière Leïla Slimani a annoncé ce mardi 20 octobre qu'elle avait décidé de quitter les réseaux sociaux. Son annonce intervient quelque jours après la mort de Samuel Paty, l'enseignant assassiné vendredi dernier parce qu'il avait montré des caricatures de Mahomet à ses élèves. Un acte terroriste ignoble et pour lequel la responsabilité des réseaux sociaux a été pointée du doigt pour avoir aidé la propagation à la haine. 

La lauréate du prix Goncourt 2016 pour son roman Chanson douce a publié un long texte en légende d'une photo de la couverture du livre de Jean d'Ormesson Au revoir et merci. "Aujourd'hui j'ai décidé de quitter définitivement les réseaux sociaux, de ne plus utiliser Instagram ou Facebook. Je ne veux plus cautionner des réseaux où la haine s'étale sans filtre, où aucune surveillance n'existe, où c'est le règne de l'impunité et de la démagogie. Et où leurs fondateurs, dans leurs bureaux de la Silicon Valley, n'ont aucun compte à rendre", explique-t-elle. 

Toute l'info sur

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire

Attentat islamiste contre Samuel Paty : suivez les dernières informations

"Je ne peux pas faire comme si mes amis n'allaient pas me manquer, leurs posts amusants, littéraires, poétiques m'ont touchée et fait rire", poursuit Leïla Slimani qui admet que les réseaux sociaux peuvent avoir du bon s'ils sont utilisés à bon escient. "J'ai pu y rencontrer des gens, entrer en dialogue avec eux et je suis sure que je trouverai de nouveaux moyens de le faire. J'ai pu y parler de mon travail, faire connaître mes livres et rencontrer des lecteurs". 

"Mais tant que ces réseaux seront une arène où les fanatiques, les haineux, les racistes tordront le concept de liberté d'expression à leur profit ce sera sans moi. Ce soir je me déconnecte pour de bon, le temps de vous dire au revoir et merci", conclut la romancière. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Vaccin anti-Covid-19 : l'UE annonce un contrat avec Moderna

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - États-Unis : le camp Biden salue la mise en place d'un "transfert du pouvoir pacifique"

Élection américaine : ce que change le feu vert de Trump à la General Services Administration

Lire et commenter