L'ex-femme de Scott Weiland appelle à ne pas glorifier sa mort

People

COLERE - Mary Forsberg, l’ex-femme du chanteur Scott Weiland, retrouvé mort le 3 décembre dernier, a publié une lettre ouverte sur le site du magazine "Rolling Stone" pour expliquer qu'il ne fallait pas pleurer l’ancien leader de Stone Temple Pilots… mais le futur de leurs deux enfants.

"La vérité, c'est que comme de nombreux enfants, ils ont perdu leur père il y a bien longtemps". C'est par ces mots que Mary Forsberg Weiland a expliqué qu'il ne fallait pas s'apitoyer sur la déchéance de l'ex-chanteur de Stone Temple Pilots et Velvet Revolver, retrouvé mort le 3 décembre dernier, dans son bus de tournée. 

Dans une lettre ouverte publiée sur le site internet du magazine  Rolling Stone , la maman de Noah (15 ans) et Lucy (13 ans), orphelins de Scott Weiland, a expliqué que le rockeur, décédé à l'âge de 48 ans, ne remplissait plus ses devoirs parentaux depuis des années en raison de ses addictions. 

"Choisissons de ne pas glorifier cette tragédie en évoquant le rock n' roll et ses démons"

"Noah et Lucy ont apprécié les témoignages reçus depuis le 3 décembre. Mais la vérité, c’est que comme bien d’autres enfants, ils ont perdu leur père il y a des années. Ce qu’ils ont perdu le 3 décembre, c’est l’espoir", écrit-elle. 

"En réalité, ce que vous ne vouliez pas savoir, c’est qu’il était un homme paranoïaque qui ne pouvait se souvenir des paroles de ses chansons et qu’il n’a été photographié que quelques fois avec ses enfants au cours de ses 15 années de paternité", poursuit l'écrivain. 

A LIRE AUSSI >> Quand Scott Weiland racontait sa première expérience avec la cocaine  

Elle raconte également que durant leur séparation, elle a "passé de longues heures à tenter de calmer ses élans de paranoïa, le poussant sous la douche et lui donnant du café pour qu’il puisse se présenter aux spectacles de ses enfants. "J’ai tenté à ce moment de donner un semblant de normalité à mes enfants dans leur relation avec leur père", écrit-elle.

Une relation nocive pour la maman de Noah et Lucy qui l'a conduit peu à peu à la dépression : "J'ai même été faussement diagnostiquée comme bipolaire. J’avais peur que la même chose arrive aux enfants. À un moment, les services de protection à l’enfance ne le laissaient pas être seul avec eux". 

A LIRE AUSSI  >> Décès de Scott Weiland à l'âge de 48 ans

Scott Weiland ne semblait pas être un père modèle, si l'on en croit son ex-femme. Lorsque ce dernier s'est remarié, il n'a pas invité ses enfants. Et a arrêté de payer la pension alimentaire. "Ils ne se souviennent même plus de la dernière fois où ils vont passer la fête des pères avec lui".

Et de conclure : "Choisissons de ne pas glorifier cette tragédie en évoquant le rock n' roll et ses démons. Oubliez le t-shirt déprimant 1967-2015 et garder votre argent pour emmener votre enfant au stade ou lui offrir une glace". Poignant. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter