Lorie en colère : la star de "Demain nous appartient" dément souffrir d'endométriose

DirectLCI
DEMENTI - Star de la saga de l’été de TF1, "Demain nous appartient", Lorie a poussé ce week-end un coup de gueule contre un quotidien belge qui a laissé entendre qu’elle souffrait d’endométriose, cette maladie gynécologique qui empêche de nombreuses femmes d’avoir des enfants. Explications.

Lorie n’est pas contente. Dans le cadre de la promo de "Demain nous appartient", la saga de l’été diffusée sur TF1, la comédienne et chanteuse a rencontré de nombreux journalistes pour évoquer son actualité (beaucoup) et sa vie privée (un peu). Parmi eux, une reporter du quotidien belge La Dernière heure qui dans son article, laisse entendre que la jeune femme, qui souffrirait d’endométriose, a été opérée récemment. Une information qui a été relayée en boucle par de nombreux médias francophones. Sauf que tout est faux. 


Dans un long message publié sur Twitter, Lorie, 34 ans, revient sur l’affaire, qui l’a passablement énervée. "Dans la conversation plutôt cordiale, après avoir évoqué la série et la sortie imminente de mon nouvel album, j’ai consenti à répondre à une question générale relative à la maternité : “Oui, j’ai envie d’être maman et la vie étant bien faite, je le deviendrai le moment venu'", raconte-t-elle.

"Quelle n’a pas été ma surprise de lire dans l’article que je me serais confiée au sujet d’une maladie dont je serais atteinte et sur mon désir d’enfant prétendument compromis par cette même maladie", poursuit Lorie qui reproche à la journaliste de La Dernière heure de "manipuler l’information, de recomposer des rumeurs qui en réalité ne sont que les délires psychotiques de pseudo-journalistes en mal de sensations."

La journaliste belge a relayé, en vérité, une série d’articles publiés fin mars par plusieurs magazines people français. L’un d’eux affirmait que Lorie avait subi une intervention chirurgicale et suivrait plusieurs traitements pour combattre l’endométriose, cette maladie gynécologique dont souffre notamment la comédienne Laetitia Milot et qui l’empêche d’avoir des enfants. En mars dernier, Lorie lui avait d’ailleurs apporté son soutien sur Twitter.

Certains journalistes en ont-ils conclu que Lorie souffrait de la même maladie ? La jeune femme conclut en tout cas son coup de gueule par un message à destination de ses fans : "Ne vous lais­sez pas polluer par les rumeurs infon­dées."

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter