Lyon : le fiancé de Marine Lorphelin, miss France 2013, a été opéré et "va mieux", assure son père

Lyon : le fiancé de Marine Lorphelin, miss France 2013, a été opéré et "va mieux", assure son père

DirectLCI
AGRESSION - Dans la soirée du 1er janvier, Christophe Malmezac, le compagnon de Marine Lorphelin, Miss France 2013, a été blessé après qu'un individu lui a porté plusieurs coups de couteau. Il a été opéré et va mieux.

Cela aurait pu véritablement tourner au drame. Dans la soirée du 1er janvier dernier, Marine Lorphelin et son compagnon Christophe Malmezac, ont été victime d'une agression à la sortie d'une station de métro, du 3e arrondissement de Lyon, indiquent nos confrères du Progrès de Lyon. Alors que la jeune femme est avec son fiancé, un individu les interpelle et assène plusieurs coups de couteau au compagnon de la jeune femme qui est sérieusement blessé, avant de prendre la fuite. 


Durant l'agression, le compagnon de Marine Lorphelin a eu trois doigts largement entaillés et une blessure plus légère à l'avant-bas. Dans une interview à Fenua TV, site Internet polynésien, son père résidant à Tahiti donne de ses nouvelles : le jeune homme a été opéré et va mieux. 

Christophe s’est débattu contre son agresseur, et en attrapant le couteau à pleine main, il a eu deux doigts bien entaillés ainsi que le pouce.Le père du compagnon de Marine Lorphelin

"Durant l’agression, Christophe s’est débattu contre son agresseur, et en attrapant le couteau à pleine main, il a eu deux doigts bien entaillés ainsi que le pouce. Il a donc été opéré hier, et d’après le médecin, il devrait retrouver l’usage et la mobilité de ses doigts ce qui est d’autant plus important qu’il est guitariste et adore le Wake board", indique son père. "Je voudrais donc rassurer l’ensemble des gens, ses amis, et tous ceux qui m’ont demandé de ses nouvelles, leur dire qu’il s’en sort pas trop mal", précise-t-il. 

Les policiers de la Sûreté de Lyon ont interpellé un suspect ce jeudi après-midi près de Grenoble après trois jours d'enquête. Selon le Journal de Saône et Loire, l'individu serait un admirateur de celle qui est désormais étudiante en médecine, en proie à des troubles psychiques. 

Plus d'articles

Sur le même sujet