"Ma Dernière Lettre" : tous les messages cachés par Laura Smet dans le clip de David Hallyday

People

DECRYPTAGE – Annoncé depuis plusieurs jours, le clip de "Ma Dernière Lettre" vient d’être mis en ligne ce mardi. Pour illustrer la chanson de David Hallyday en hommage à leur père, Laura Smet, réalisatrice, a disséminé quelques symboles plus ou moins cachés...

Après le son, l’image. Samedi 10 novembre, David Hallyday interprétait "Ma Dernière Lettre" sur la scène des NRJ Music Awards. Dans cette chanson écrite en février dernier, le fils du Taulier raconte un courrier imaginaire dans lequel son père, décédé le 5 décembre 2017, s’adresse à lui.

Pour l’illustrer, le chanteur de 52 ans a fait appel à sa demi-sœur, Laura Smet, passée à la réalisation avec un clip de The Avener et un court-métrage, "Thomas", interprété par sa mère, Nathalie Baye. Sur les premières images, dévoilées en fin de semaine, on pouvait voir David rencontrer un loup aux yeux bleus dans une forêt.

"Ce loup aux yeux bleus, c’est évidemment mon père", expliquait-il dimanche dans une interview au Parisien. "Il avait un côté animal, comme tout le monde dans la famille, où l’on s’apprivoise au jour le jour, c’est ce qui fait la magie de notre relation." Mais il y a d’autres clins d’œil  dans le clip mis en scène par Laura.

On peut y avoir David marcher sur le pont de Bir-Hakheim, à Paris, la Tour Eiffel au second plan. Une image qui évoque immanquablement l’interview au Point, en avril dernier, dans laquelle Laeticia Hallyday expliquait qu’en épousant Johnny, elle avait "épousé la France, la Tour Eiffel." Un monument national.

Plus loin, on peut voir David ouvrir une enveloppe avec un coupe-papier. A l'intérieur, on y trouve les paroles d'une chanson. Mais certains y verront une allusion aux multiples échanges de courriers qui ponctuent la bataille judiciaire entre les aînés du chanteur et sa dernière épouse.

Ce mardi, on a appris qu’ils avaient assigné en référés les maisons  de disques Warner, Sony et Universal pour obtenir le gel des royalties. Et notamment ceux nés de la vente de l’album "Mon pays c’est l’amour", qui s’est déjà écoulé à plus d’un million d’exemplaires.

Voir aussi

L’autre symbole, plus évident, c’est l’ombre d’un aigle qui se forme derrière David lorsqu’il contemple Paris. Une référence à "Quelque part un aigle", l’album de 1982 sur lequel Johnny apparaissait sous forme de rapace, une guitare entre les pattes.

D'autres messages nous auraient-ils échappé ? A vous de juger... "Ma Dernière Lettre" est une chanson extraite de l'album "J'ai quelque chose à vous dire", qui paraîtra le 7 septembre. Parmi les autres qui y figureront, on peut citer "A toi je pardonne", "Le nerf de la guerre", "En vie", "Seul Monde", "Eternel" ou encore "Rappelle-moi de t’oublier"…  

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter