Maltraitance animale : pourquoi PETA a décidé de récompenser Bradley Cooper pour "A Star is Born"

People
DirectLCI
MIGNON – Dans "A Star Is Born", Bradley Cooper donne la réplique à la chanteuse Lady Gaga. Mais aussi à Charlie, son propre chien. Une initiative saluée par l’association PETA, à l’heure où certains dresseurs d’animaux sont montrés du doigt à Hollywood.

Entre eux, c’est du sérieux. Dans son premier film derrière et devant la caméra, "A Star Is Born", Bradley Cooper craque pour… Charlie, un adorable toutou que son personnage, le rockeur destroy Jackson Maine, adopte avec Ally, sa compagne interprétée par la chanteuse Lady Gaga. Et c'est son propre animal que l'acteur américain a fait tourner.


"Ce n’est pas du népotisme, mais je voulais avoir une véritable relation avec ce chien", a expliqué l’acteur-réalisateur au magazine People, convaincu qu’il n’aurait jamais obtenu la même performance avec un toutou dressé par des professionnels.

Il va être récompensé par PETA

Une décision saluée par l’association de défense des animaux PETA, qui vient d’annoncer son intention de remettre un "prix de la compassion" au comédien. "Si l’adorable et joyeux chien de Bradley Cooper vole la vedette, et le cœur du public, c’est parce qu’il a clairement adoré être avec son vrai papa", déclare l’association dans son communiqué.


"La PETA a été témoin de nombreux abus et maltraitance envers des chiens, à la fois sur le plateau de tournage, mais également en dehors. Nous espérons que la décision de Bradley Cooper encouragera Hollywood a en faire de même".


En 2016, une enquête menée par l'association a conduit le ministère américain de l’Agriculture à ouvrir une enquête à l'encontre de BAU (Birds & Animals Unlimited), l’une des principales sociétés de dressage à Hollywood, accusée de négligence envers les animaux qu’elle fait travailler.

La présence mon chien dans le film fait partie des petites choses que j’ai imaginées pour garder mon père près de moiBradley Cooper

A Hollywood, BAU est connue pour avoir dressé les animaux qu’on peut avoir dans les saga "Harry Potter" et "Pirates des Caraïbes", la série "Game of Thrones" ou encore le film "Marley et Moi". D’après un ancien employé, certains animaux malades et/ou blessés seraient retenus dans des conditions sanitaires dégradantes, privés de soins et de nourriture.


Raison de plus de saluer le choix de Bradley Cooper, 43 ans, ami sincère des animaux. Et de la gent canine en particulier. Avant Charlie, il est connu pour avoir adopté deux autres chiens dans un refuge en Californie. Samson, un braque allemand à poil court, et Charlotte, un Golden Retriever croisé Chow-Chow.

Le comédien est d’autant plus attaché à Charlie qu’il lui a donné son prénom en mémoire de son père, Charles J. Cooper, décédé d’un cancer du poumon en 2011. "La présence mon chien dans le film fait aussi partie des petites choses que j’ai imaginées pour garder mon père près de moi", avait déjà confié la star à la radio "NPR".  


Si vous êtes d’assidus lecteurs de la presse people, vous avez sans doute déjà remarqué Charlie en ballade aux côtés de son maître et de sa compagne, le mannequin Irina Shayk, et de leur fille Lea de Seine, née en mars 2017.

Bradley et Charlie auront-ils l’occasion de retravailler ensemble ?  Pas sûr... "Il a pris un agent", ironise la comédien. "Je n’arrive plus à l’avoir au téléphone, il ne retourne même pas mes messages…. Il ne revient vers moi que lorsqu’il a  besoin de manger !". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter