Mariage du prince Harry et de Meghan Markle : tout ce à quoi la mariée va désormais devoir renoncer

PROTOCOLE - Entrer dans la famille royale britannique nécessite de faire quelques concessions et/ou sacrifices, au choix. Meghan Markle, comme cela a été le cas pour Kate Middleton, va désormais devoir suivre un protocole strict et renoncer à certaines choses comme se promener seule dans la rue, voter...

La Duchesse de Sussex, titre octroyé par la reine samedi au matin de leurs noces, va se tourner désormais vers des activités de princesse. Des activités philanthropiques, comme Catherine. Côté cinéma, la production de la série The Suits qui l'a rendue célèbre, lui a offert une sortie de "princesse" : un mariage avec son fiancé, Mike Ross, interprété par Patrick J. Adams. 

Dans l'extrait publié, on voit Meghan Markle, en robe blanche bustier au jupon évasé brodé, avançant lentement vers son fiancé dans la chapelle... Quelques secondes plus tard, les mains jointes à celles de son promis, elle murmure : "Tu es le mari que j'ai toujours voulu. Je t'aime et t'aimerai toujours". 


Un épisode final qui marque aussi le clap de fin de la carrière hollywoodienne de l'actrice. Une carrière à la quelle elle doit renoncer, du fait de son entrée dans la famille royale britannique. Mais est-ce la seule chose ? Hé bien non. Il se trouve que désormais, Meghan Markle va devoir se plier à un certain protocole et pas des moindres. 

Les réseaux sociaux, c'est terminé !

Peu avant l'annonce de ses fiançailles, Meghan Markle a fermé ses comptes Facebook, Twitter et Instagram. Les photos en maillot de bains et les clichés de ses assiettes de légumes, c'est fini ! Finis aussi, les posts sur son blog, The Tig, sur lequel, elle parlait mode, culture et cuisine. Désormais, ce sont les comptes officiels de la famille royale, et particulièrement celui de Kensington Palace qui communiquera. 

Voter ? Mais vous n'y êtes pas, ma chère !

En tant que citoyenne américaine, Meghan Markle pouvait voter. En tant que membre de la famille royale britannique, elle va devoir y renoncer. Sur le site du Parlement britannique, on peut d'ailleurs lire que "la Reine ne participe pas à la gestion du gouvernement. Elle ne s'exprime pas non plus, publiquement, sur les problèmes politiques". Une règle qui s'applique à la famille royale britannique. 


De la même manière, Meghan Markle ne pourra pas s'exprimer dans les urnes. "Bien que cela ne soit pas interdit par la loi, la Reine ne vote pas, c'est considéré comme anti-constitutionnel", indique toujours le site du Parlement. Et si cela s'applique à la Reine, cela s'applique aussi "par convention" à la famille royale.

Les autographes ? C'est fini, aussi !

Si elle avait l'habitude de signer des autographes sur les tapis rouges des avant-premières, désormais, Meghan Markle va devoir y renoncer. Aucun membre de la famille royale n'est autorisé à signer des autographes. Le protocole royal interdit purement et simplement cela. D'ailleurs, le prince Charles répond toujours : "Désolé, je ne suis pas autorisé à le faire", lorsqu'on lui demande une petite bafouille. Cependant, que la future Duchesse de Sussex se rassure, elle pourra toujours signer des livres d'or, lors de ses déplacements et autres engagements officiels. 

Tout savoir sur le mariage de l'année dans notre dossier spécial

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter