Mariage princier : à Londres, pas la même frénésie que pour le mariage de Kate et William

People
FLEGME BRITANNIQUE ? - A quelques jours du mariage de l’année, et disons-le, le plus fort en rebondissements, Londres se prépare doucement, très doucement même, à l’événement. Pendant ce temps, les invités commencent à arriver, au compte-goutte.

On aurait pu croire que la folie du mariage royal allait s’emparer de Londres, qu’on allait croiser des sosies de Meghan Markle à de nombreux coins de rue et que les Union Jacks allaient être de sortie dans toutes les rues mais Londres n’est pas tellement à la fête, finalement, ce mercredi. Et pour cause, si le mariage d’Harry et Meghan se déroule à Windsor, à 30km d’ici, la frénésie du précédent mariage de la famille semble bien loin. 

Un jour comme un autre à Londres

C’est du côté du Palais de Kensington que l’on scrutait l’animation. Mais la résidence des princes Harry et William est à l’image de la capitale… très calme. A peine entraperçoit-on ce qui ressemble à un chien royal gambader dans le parc sécurisé. Les touristes nourrissent les canards, se photographient devant l’immense portail doré de la résidence et font leurs emplettes dans la boutique officielle… Seuls les photographes à l’entrée de la résidence s’échinent à photographier la moindre voiture qui passe la guérite. 


A Piccadilly, l’effervescence est, elle aussi, loin d’être au rendez-vous. Sur Regent’s Street, des Union Jack ont été déployés et… et puis c’est tout. Les kiosques à souvenir vendent bel et bien les goodies comme les drapeaux et les sacs de courses floqués de la photo du couple … du plus bel effet. Et quand on prête l'oreille aux discussions alentours : point de mariage, de débat autour du gâteau (bio et au citron) mais plutôt des discussions autour du temps (frais et venteux). Bref, un jour comme un autre, dans Londres et au Palais.  

Qui pour accompagner la mariée ?

Mais à y regarder de plus près, il y a bien une chose qui semble intéresser les londoniens dans le métro : la une d’un journal gratuit avec la mère de la mariée, Doria Ragland. Il faut dire que ces derniers jours ont été plus que mouvementés pour les deux fiancés. 


Cela pourrait d'ailleurs être le scénario parfait pour une fin de saison de série télé. Un mariage extrêmement attendu, une famille persona non grata à la noce qui parade dans Londres, un père absent au mariage pour cause d’opération du cœur de dernière minute… bref, derrière les hauts murs de Kensington Palace, on doit s’arracher les cheveux face à tant de rebondissements. 


Aux dernières nouvelles, le père de la mariée ne voulait plus venir au mariage pour ne pas l’embarrasser après l’épisode des fausses paparazzades. Puis on a appris qu’il avait fait une crise cardiaque mais qu’il voulait tout de même venir. Et enfin, qu’il ne pouvait plus puisqu’il allait devoir subir une opération du cœur. Le tout en moins de 48 heures. Même les scénaristes de Dynastie auraient eu peur de pousser le bouchon un peu loin en écrivant une histoire pareille. Et à la fin du script, qui pour accompagner Meghan Markle à l’autel ? Le prince Charles ? Sa mère, Doria Ragland ? La presse s’en faisait l’écho mercredi matin, cela pourrait être sa mère, Doria. Il se murmure que c’était même le souhait de départ de la future mariée. 

Les invités commencent à arriver

A Londres en tout cas, les invités de Meghan Markle, officiels ceux-là sont bel et bien arrivés. Doria Ragland a atterri ce mercredi matin et Jessica Mulroney, la grande amie de Meghan est arrivée aussi. A peine posé le pied sur le tarmac elle a d’ailleurs pris la direction du centre de Londres pour une séance de shopping. Ses trois enfants feront partie du cortège accompagnant la mariée. 

Toutes les infos sur le mariage de l'année dans notre dossier spécial

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Prince Harry et Meghan Markle, le mariage de l’année

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter